•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Difficile d'isoler Gatineau d'Ottawa, estime le Dr Horacio Arruda

La ville d'Ottawa et le Pont du Portage, vu de Gatineau.

La ville d'Ottawa et le Pont du Portage, vu de Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Patrick Louiseize

Radio-Canada

Devrait-on fermer la frontière entre le Québec et l'Ontario? S'il n'exclut pas cette hypothèse, le Dr Horacio Arruda, directeur national de la Santé publique du Québec, a affirmé samedi lors d’un point de presse qu’il serait difficile de séparer Ottawa et Gatineau, qui forment pratiquement, selon lui, une « même région de vie sociale ».

Il faut comprendre que l'Outaouais et Ottawa, c'est comme une même région en termes d'échanges de services, de soins, etc. Les gens travaillent. [...] C'est une frontière politique, c'est une frontière administrative, mais la population, elle est comme la même, a souligné le Dr Arruda, questionné à ce sujet.

Gros plan d'Horanio Arruda portant la barbe et des lunettes.

Horacio Arruda, directeur de la santé publique du Québec, en conférence de presse mercredi 18 mars 2020 pour faire le point sur la situation, en lien avec le coronavirus.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

L’annonce par le premier ministre de la province de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, d’instaurer des contrôles aux points d’entrée de la province pour isoler les Canadiens qui arrivent des autres provinces, a remis samedi la question des frontières provinciales de l'avant.

L'Ontario compte substantiellement plus de cas de COVID-19 que le Québec, soit 389, contre 181 au Québec. Samedi, il y en avait officiellement 20 à Ottawa et 3 à Gatineau.

La proximité d'Ottawa et de Gatineau pourrait toutefois être bénéfique, selon M. Arruda, si une des deux villes devait manquer de moyens.

Si on manque de soins à Gatineau, on va pouvoir compter sur Ottawa et c'est l'inverse aussi, a soutenu le Dr Arruda.

Le directeur national de la Santé publique du Québec estime qu'il pourrait être possible pour les deux régions de se concerter pour la suite des choses.

S'il y avait une affaire à faire, il faudrait le faire avec l'Ontario, en termes de discussions, a-t-il indiqué, sans toutefois donner plus de détails.

Pour le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, une fermeture des frontières provinciales semble très improbable, car il serait impossible de fermer une frontière aussi grande. M. Ford insiste sur le fait les personnes devraient respecter les mesures d'isolement social et de confinement volontaire afin de limiter la propagation de la COVID-19.

On encourage les gens à ne pas voyager, à ne pas effectuer de voyages interprovinciaux. On encourage plutôt les personnes à rester à la maison, a-t-il insisté.

Les maires d’Ottawa et de Gatineau n’ont pas souhaité réagir pour le moment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Coronavirus