•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les députés fédéraux de retour en Chambre mardi

Justin Trudeau, de profil, à la Chambre des communes.

Le gouvernement de Justin Trudeau a rappelé les députés en Chambre afin de les faire voter sur ses mesures d'urgence liées à la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Les députés seront rappelés à la Chambre des communes mardi pour adopter les mesures d’urgence annoncées plus tôt cette semaine par le gouvernement Trudeau, selon les informations obtenues par Radio-Canada.

Le premier ministre en fera l’annonce dimanche matin. C'est le ministre des Finances, Bill Morneau, qui déposera le projet de loi. Le gouvernement a notamment promis d'assouplir les règles pour l'assurance-emploi et de bonifier l'Allocation canadienne pour enfants.

Le plan du gouvernement comprend :

  • 27 milliards de dollars pour les citoyens et les entreprises;

  • plus de 55 milliards en « congés fiscaux » pour répondre aux besoins de liquidités des familles et des entreprises;

  • l'équivalent de 14 semaines de protection pour ceux qui ne bénéficient pas de l'assurance-emploi;

  • des allocations spéciales pour les personnes qui perdent leur emploi en raison de la pandémie ainsi que pour les travailleurs autonomes en chômage forcé.

On va faire tout ce qui doit être fait pour aider les Canadiens à payer leur épicerie et leur loyer, a indiqué Simon Ross, l’attaché de presse du leader du leader du gouvernement en Chambre. Notre première priorité est de garantir la santé et la sécurité des Canadiens.

Sans confirmer la date du retour en Chambre, il indique que l’aide aux Canadiens sera adoptée le plus rapidement possible. On le fait avec les oppositions et on les remercie pour leur collaboration.

Le leader du gouvernement à la Chambre des communes, Pablo Rodriguez, a déposé une motion, le 13 mars dernier, pour suspendre les activités aux Communes jusqu’au 20 avril prochain.

Vers une adoption rapide

Étant donné la bonne entente entre les partis au cours des derniers jours, le projet de loi pourrait être adopté en quelques heures.

Le Sénat, de son côté, sera rappelé au travail mercredi, afin d’adopter le projet de loi. La sanction royale est attendue la même journée.

Un nombre restreint de députés seront présents en Chambre afin de respecter les règles de distanciation sociale. Selon nos informations, ce sont 32 députés qui vont siéger, soit 14 ou 15 libéraux, 11 conservateurs, 3 bloquistes, 3 néo-démocrates et un député du parti vert.

Il n’y aura pas de période de questions en bonne et due forme, mais les partis d’opposition auront du temps pour un droit de réplique et pour poser des questions au ministre des Finances au sujet de son projet de loi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !