•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Hearst, SOS COVID-19 aide les gens en quarantaine

Le supermarché de Hearst, dans le Nord de l'Ontario.

À Hearst, des bénévoles offrent de livrer l'épicerie à des personnes en isolement en raison de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Radio-Canada

Des groupes de bénévoles se forment dans des communautés afin d'offrir de l'aide lors de la pandémie du coronavirus.

Par exemple, un groupe Facebook appelé SOS COVID-19 vient d’être formé à Hearst.

Le groupe est né lorsqu'une résidente, Manon Cyr, a offert à des amis revenant de voyage de faire leurs courses pour eux durant leur période d’isolement de quatorze jours.

D’autres citoyens ont offert de s’impliquer, dont des employés municipaux qui ont proposé la création du groupe Facebook.

Bien que le groupe compte une vingtaine de bénévoles, Manon Cyr, indique que la demande est plutôt faible jusqu’à maintenant pour la livraison de provisions.

Elle croit que le groupe servira davantage à sensibiliser la population locale à divers enjeux, notamment la nécessité pour les gens qui reviennent de voyage de se placer en isolement volontaire.

La façon qu’on peut le plus aider, c’est d’éduquer les gens.

Une citation de :Manon Cyr, groupe SOS COVID-19.

Samedi, le groupe a partagé une nouvelle directive du supermarché local qui limite à 65 le nombre de clients dans le commerce au même moment.

Cette mesure renforce la distanciation sociale pour réduire les risques de propagation du virus et permet aussi de réduire la pression sur les employés.

Manon Cyr veut souligner aussi l’importance d’échelonner les visites au supermarché.

Choisissons le moment qu'on va aller à l'épicerie. On sait que les gens qui travaillent peuvent seulement y aller après le travail. Ceux qui ne travaillent pas devraient y aller plus tôt dans la journée. Aidons les employés de cette façon-là, souligne-t-elle.

Selon Mme Cyr, le groupe va s’ajuster aux besoins en cours de route dans le but de s’assurer du bien-être de tous.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !