•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique promet de l’aide aux locataires

Une personne remplit au stylo des formulaires gouvernementaux.

La Colombie-Britannique suspend les expulsions de locataires des logements sociaux et subventionnés.

Photo : Radio-Canada / Adrien Blanc

Timothé Matte-Bergeron

La ministre des Affaires municipales et du Logement, Selina Robinson, a annoncé samedi la suspension complète des expulsions dans les logements sociaux et subventionnés de la Colombie-Britannique, en raison de la COVID-19. Elle a promis que des mesures pour l’ensemble des locataires seront adoptées en début de semaine.

On veut que personne ne perde son logement en raison de la pandémie, a-t-elle déclaré en conférence de presse à Vancouver en compagnie du président-directeur général de BC Housing, Shayne Ramsay.

Un moratoire sur les expulsions est mis en place dans toutes les propriétés gérées par la société d’État, ainsi que dans les immeubles gérés par des organismes qui en reçoivent du financement.

Une série de mesures supplémentaires seront annoncées lundi par le premier ministre et la ministre des Finances, a ajouté Selina Robinson. Un nombre réduit de députés siégeront pendant une journée à l’Assemblée législative, à Victoria, pour les adopter.

L’Ontario et le Québec, entre autres, ont annoncé une suspension temporaire des évictions, vu le nombre élevé de locataires qui ont perdu leur source de revenus à la suite des mesures mises en place pour limiter la propagation du coronavirus.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Coronavirus