•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six nouveaux cas présumés d'infection à la COVID-19 au Nouveau-Brunswick

Jennifer Russell à un lutrin devant des drapeaux.

La Dre Jennifer Russell, médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, le 21 mars 2020.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Nouveau-Brunswick annonce samedi six nouveaux cas présumés d'infection à la COVID-19, ce qui porte à 17 le nombre de cas présumés ou confirmés dans cette province.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Ces six personnes sont une femme dans la vingtaine, un homme dans la quarantaine, deux femmes dans la cinquantaine, et une femme et un homme dans la soixantaine.

Quatre des personnes avaient fait une croisière. Les deux autres individus ont été en contact direct avec des cas présumés déjà identifiés, a précisé samedi après-midi la Dre Jennifer Russell, médecin-hygiéniste en chef de la province, lors de son point de presse quotidien avec le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs.

Non-respect des ordres de s’auto-isoler

Le premier ministre Higgs a dit avoir entendu parler de citoyens qui appellent le 911 pour rapporter des cas de voyageurs qui rentrent au Nouveau-Brunswick et ne s’isolent pas pendant 14 jours, comme ils doivent le faire.

Le gouvernement provincial lancera dimanche une ligne téléphonique et mettra en fonction une adresse courriel, a promis Blaine Higgs.

Blaine Higgs debout lors d'une conférence de presse.

Blaine Higgs, premier ministre du Nouveau-Brunswick, le 21 mars 2020.

Photo : Radio-Canada

Les citoyens inquiets pourront y recevoir des conseils, a dit le premier ministre, sur la manière d’aider les membres de sa famille et les voisins à se conformer aux ordonnances de l’état d’urgence.

Le premier ministre a imploré samedi les Néo-Brunswickois de prendre la situation très au sérieux.

Par ailleurs, les gens qui reviennent au Nouveau-Brunswick après avoir séjourné à l’extérieur du Canada ne doivent pas être accueillis à l’aéroport ou raccompagnés à la maison par des membres de leur famille ou des amis, a déclaré Blaine Higgs samedi.

Ils ne doivent pas non plus aller faire leur épicerie, a-t-il ajouté.

Il demande à ces voyageurs de commencer leur auto-isolement de 14 jours dès qu’ils mettent le pied dans la province, et de s’arranger pour avoir de la nourriture et des biens essentiels livrés à leur domicile.

Toute personne qui va chercher ces voyageurs à l'aéroport pour les conduire en voiture devra s'isoler aussi pour 14 jours, rappelle le premier ministre.

Il faut agir comme si nous avions tous la COVID-19.

Une citation de :Dre Jennifer Russell, médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick

Pont de la Confédération : le Nouveau-Brunswick surpris

Environ une heure avant le point de presse du Nouveau-Brunswick, la médecin-hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, Dre Heather Morrison, annonçait que la province insulaire allait ériger dès samedi des points de contrôle, notamment au pont de la Confédération qui permet d’entrer à partir du Nouveau-Brunswick.

Les gens entrant à l'Île-du-Prince-Édouard en provenance d'une autre province canadienne doivent maintenant être isolés pendant 14 jours.

L'annonce de l'Île-du-Prince-Édouard prend de court les autorités néo-brunswickoises. La Dre Russell et le premier ministre Blaine Higgs ont mentionné samedi après-midi qu'ils venaient tout juste d'apprendre ce qu'avait décidé l'Île-du-Prince-Édouard. Tous mes collègues au Canada prévoyaient en parler demain, a affirmé la Dre Russell.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, a déclaré que des discussions auraient lieu au sujet des voyages interprovinciaux et que des annonces à ce sujet pourraient suivre en début de semaine.

Pour le moment, nous nous concentrons sur les voyageurs qui viennent de l'étranger, a-t-il dit, notamment ceux des États-Unis et les retraités néo-brunswickois en Floride.

Le premier ministre Higgs admet ne pas avoir été informé à l'avance par son homologue de l'Île-du-Prince-Édouard, Dennis King. Non, je n'étais pas au courant de ces mesures, a dit M. Higgs, avant d’ajouter : Je ne m'attendais pas à ce qu'il me demande la permission.

La Dre Jennifer Russell indique que le Nouveau-Brunswick effectue plus d’une centaine de tests de dépistage de la COVID-19 par jour. Elle a remercié les citoyens qui utilisent les outils d’auto-évaluation des symptômes déployés sur le site Internet gouvernemental. Cela a permis d’alléger la pression sur la ligne téléphonique 811, a-t-elle souligné.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.