•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des points de contrôle au pont de la Confédération

Dre Heather Morrison, médecin-hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, le 21 mars 2020.

Photo : Radio-Canada

Jessica Savoie
Frederic Wolf

L'Île-du-Prince-Édouard contrôlera chaque personne entrant dans la province et les résidents ayant séjourné ailleurs au Canada devront s’isoler pendant 14 jours, au même titre que les voyageurs qui arrivent de l’international. 

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

C’est ce qu’a annoncé la Dre Heather Morrison, médecin-hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard, lors de son point de presse quotidien, samedi après-midi.

Afin de freiner la pandémie de COVID-19, le gouvernement installera dès samedi des points de contrôle au pont de la Confédération vers le Nouveau-Brunswick, au débarcadère du traversier entre Souris et les îles de la Madeleine, et à l’aéroport de Charlottetown.

Les officiels postés à ces points de contrôle poseront aux personnes entrant dans la province des questions relatives à leur santé, indique la Dre Heather Morrison.

On rappellera à ces gens que la nécessité de s’isoler pendant 14 jours s’applique immédiatement.

De s’isoler immédiatement signifie d’aller directement à la maison, sans passer par le supermarché, précise la Dre Morrison.

Des camions circulent sur le pont de la Confédération.

Le pont de la Confédération.

Photo : Getty Images / Oliver Childs

Si les personnes entrant dans la province ont des symptômes quelconques, on les informera de la marche à suivre, ajoute la médecin-hygiéniste en chef. Nous espérons prendre la température, mentionne la Dre Morrison.

On peut avoir la COVID-19 sans que la fièvre ne soit l’un des premiers symptômes, dit-elle, mais il faudra quand même mesurer la température du plus grand nombre de gens possible.

Des exceptions à l’ordre de s’isoler pendant 14 jours pourront être faites pour les personnes dont le travail est considéré comme essentiel, comme les travailleurs de la santé en déplacement ou les camionneurs qui font la livraison de biens de première nécessité. Ces travailleurs seront suivis de près pour qu’ils demeurent attentifs à leur état de santé et s’isolent si des symptômes apparaissent.

La médecin-hygiéniste espère que ces changements pousseront plus de gens à opter pour l’auto-isolement.

On ne ferme pas le pont ou l’aéroport, mais on essaie de trouver les gens qui auraient des symptômes de la COVID-19 et de donner de l’information, affirme la Dre Morrison.

L'Île-du-Prince-Édouard demande par ailleurs aux pharmaciens de limiter les ordonnances des patients à 30 jours, afin de s’assurer qu’il n’y ait pas de pénurie de médicaments dans la province.

Ce sont près de 300 tests de dépistage du coronavirus qui ont été réalisés jusqu’à maintenant dans la province.

En soirée samedi, on avait reçu 167 résultats négatifs et deux positifs. Les résultats étaient en attente pour 156 prélèvements toujours au laboratoire.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Île-du-Prince-Édouard

Santé publique