•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau décès lié à la COVID-19 en Ontario

La province totalise désormais 389 cas.

Une femme devant un distributeur du produit

Une femme utilise du gel antiseptique pour les mains.

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui/CBC News

Radio-Canada

Un septuagénaire de la région de Simcoe Muskoka est décédé en raison de la COVID-19. Il s'agit du troisième décès lié à la maladie en Ontario.

L'homme était traité au centre médical régional Royal Victoria de Barrie. Il avait été en contact avec un autre homme, lui aussi décédé en raison des symptômes liés à la COVID-19.

Les deux hommes sont des membres d'une même famille et ils ont été en contact étroit pendant une longue période, a expliqué la présidente de l'hôpital, Janice Skot. Elle a confirmé, en entrevue à CBC News, que les deux hommes décédés n'ont pas contracté la maladie à l'hôpital mais bien à la maison.

59 nouveaux cas

Dans sa mise à jour quotidienne matinale, le site de la santé publique de la province a fait état de 59 nouveaux patients atteints de la maladie, et d’un nouveau patient guéri.

Le total à l’échelle de la province s’élève désormais à 389 cas, incluant 12 sur la base militaire de Trenton, six personnes guéries et trois personnes décédées.

La province a dévoilé l'origine d'infection de seulement 14 des 59 nouveaux cas. De ces 14, aucun est le résultat de transmission communautaire.

Lors de son point de presse, samedi après-midi, la médecin hygiéniste adjointe de la province, la Dre Barbara Yaffe, a annoncé que son unité enquêtait présentement sur 20 cas dont la source n'a pas été identifiée, sans préciser davantage.

Alors que la médecin hygiéniste en chef d'Ottawa a confirmé qu'il y avait transmission communautaire la semaine dernière, son homologue de Toronto, Dre Eileen de Villa, a fait de même samedi après-midi : Oui, il y a transmission communautaire, a-t-elle déclaré, sans équivoque, en conférence de presse.

193 des 389 cas de la province, soit près de la moitié, sont à Toronto. 10 sont hospitalisés.

Ceux qui reviennent de voyage doivent aller en isolement

Nous nous attendons à ce que le nombre de cas continue d'augmenter alors que certaines personnes reviennent de leur voyage de la semaine de relâche, a ajouté la Dre de Villa.

Le maire de Toronto, John Tory, lui même en isolement préventif, en a profité pour demander à ceux qui rentrent au pays de respecter les règles. En fin de semaine en particulier, nous voulons nous assurer que tous ceux qui reviennent d'un voyage de la semaine de relâche à l'extérieur du Canada comprennent qu'ils doivent s'isoler pendant 14 jours.

La Dre de Villa a été encore plus catégorique :

Restez à la maison pendant 14 jours même si vous ne présentez pas de symptômes de maladie. C'est d'une importance critique. Il est essentiel de vous protéger, protéger votre famille et votre communauté. Si vous avez besoin de remplir votre réfrigérateur ou vos placards, je vous demanderais de commander votre épicerie en ligne, de commander vos fournitures en ligne ou de demander à un ami ou un membre de la famille de ramasser ces fournitures pour vous.

Dans la mise à jour de samedi matin, le nombre de tests en attente de résultat a de nouveau bondi pour atteindre 7239.

Le nombre de tests dont le résultat est négatif est maintenant de 15 768.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !