•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Desjardins hausse la limite de paiement sans contact sur ses terminaux

La mesure touche uniquement les cartes de crédit, mais elle pourrait être étendue aux cartes de débit.

Deux enseignes montrant le logo de Desjardins sur la façade d'un bâtiment.

Desjardins a adopté une série de mesures préventives afin de ralentir la propagation de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La limite de paiement sans contact passera de 100 $ à 250 $ pour les titulaires de carte de crédit Desjardins dans environ 6000 commerces.

Cette mesure fait partie de la réponse globale du Mouvement Desjardins à la crise du coronavirus.

La limite de paiement sans contact a été augmentée vendredi dans les pharmacies, les épiceries et les dépanneurs qui utilisent les terminaux de point de vente (TPV) Desjardins.

Pour l'instant, cette mesure touche uniquement les titulaires de carte de crédit, mais le Mouvement Desjardins songe aussi à étendre la limite de paiement sans contact des cartes de débit, écrit-il dans un communiqué de presse publié vendredi soir.

Desjardins espère que cette annonce permettra de réduire de façon importante les contacts entre les clients et les employés ainsi qu'entre les clients et les terminaux de paiements, tout en contribuant à réduire les files d'attente.

Extrait du communiqué

Le Mouvement Desjardins a également annoncé vendredi qu'il allait recommander aux caisses populaires de revoir leurs heures d'accessibilité physique. À compter de lundi, donc, les points de service ne devraient plus être ouverts que du lundi au vendredi, de 10 h à 15 h. De plus, le nombre de membres et de clients à l'intérieur des locaux pourrait être limité.

Cela étant dit, Desjardins assure que ses 1689 guichets automatiques demeurent accessibles et qu'« aucune pénurie d'argent liquide n'est envisagée ». Le service téléphonique qui répond de 6 h à minuit 7 jours sur 7 est également maintenu, ainsi que les services AccèsD Internet et mobile.

Par ailleurs, le président du conseil d'administration de Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD), Bernard Bolduc, a fait savoir vendredi que son assemblée générale se tiendra comme prévu le vendredi 27 mars dès 13 h 45, mais en mode virtuel uniquement, au moyen d'une webdiffusion.

L'événement devait initialement se tenir au Centre des congrès de Québec.

Plus tôt cette semaine, Desjardins avait déjà annoncé des mesures d'allègement en offrant des sursis de paiement, notamment pour les prêts hypothécaires, à ses membres qui sont touchés financièrement par la pandémie.

Les six grandes banques canadiennes ont emboîté le pas rapidement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !