•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les T.N.-O. s'apprêtent à interdire les voyages vers les territoires

Enseigne des Territoires du Nord-Ouest dans un paysage d'hiver.

Territoires du Nord-Ouest

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La médecin hygiéniste en chef des Territoires du Nord-Ouest, la Dre Kami Kandola, émettra une ordonnance interdisant tout déplacement vers les T.N.-O, sauf exception, afin de combattre la propagation de la COVID-19, fait savoir le gouvernement dans un communiqué publié vendredi soir.

Le gouvernement des T.N.-O. précise que l'ordonnance interdisant tout déplacement par avion, voie terrestre ou voie maritime vers les Territoires du Nord-Ouest sera produite le 21 mars, mais ne sera en vigueur que lorsque « toutes les mesures opérationnelles seront en place pour s’assurer d’une mise en œuvre la plus harmonieuse possible ».

Les déplacements seront interdits à tous les voyageurs à l’exception des :

  • résidents des T.N.-O.;
  • travailleurs des domaines de l’importation et de l’exportation;
  • équipages d’avion;
  • patients en déplacements pour raisons médicales provenant de la région de Kitikmeot;
  • personnes qui soutiennent les services essentiels, notamment les professionnels de la santé et les policiers;
  • travailleurs participant à la construction de projets d’infrastructure du GTNO;
  • travailleurs migrants venant du sud du Canada pour travailler dans l’industrie des ressources pétrolières et minérales;
  • personnes qui traversent la frontière des T.N.-O. pour s’adonner à des activités de chasse traditionnelles ou sur les terres ancestrales et qui n’entrent pas dans aucune collectivité dans le cadre de ces activités.

La Dre Kandola ordonnera également aux personnes qui reviennent aux territoires de s’isoler à Yellowknife, à Fort Smith, à Hay River ou à Inuvik, explique-t-on également dans le communiqué.

Les personnes qui sont déjà revenues aux territoires au cours des 14 derniers jours devront également s’isoler dans la collectivité où elles se trouvent.

La mesure vise à assurer la protection des résidents des petites collectivités, souligne le gouvernement ténois, qui affirme que de l'aide sera également en place pour soutenir les gens qui ne peuvent trouver une place où se mettre en isolement dans les collectivités.

Les détails à propos de ces mesures seront précisés samedi, souligne le gouvernement.

Jusqu’à présent, les Territoires du Nord-Ouest ne comptent aucun cas confirmé de COVID-19.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand-Nord

Santé