•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

500 étudiants français à l'UQAC veulent rentrer à la maison

Le stationnement de l'UQAC est vide.

L'Université du Québec à Chicoutimi

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Radio-Canada

Quelque 500 étudiants français qui sont actuellement en échange à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) souhaitent rentrer dans leur pays d’origine.

En effet, leur institution d’origine leur suggère fortement de revenir en France en raison de l’épidémie de COVID-19. La directrice du Bureau des affaires publiques de l’UQAC, Marie-Karlynn Laflamme, explique comment l’université peut les accompagner dans leur démarches.

Évidemment, on prend en compte leur volonté de quitter. Aussi, on est en train de mettre sur pied de la formation à distance pour qu’ils puissent suivre le reste de la session à distance. Évidemment, s’ils ont besoin d’accompagnement, d’un coup de main, il y a notre équipe de l’international qui est là pour les accompagner.

Marie-Karlynn Laflamme, directrice du Bureau des affaires publiques de l’UQAC
Une femme se trouvant dans le corridor d'un établissement d'enseignement répond aux questions d'une journaliste.

La directrice du Bureau des affaires publiques de l’UQAC, Marie-Karlynn Laflamme

Photo : Radio-Canada

Au total, il y a environ 1000 étudiants français en échange à l’UQAC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Éducation