•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : un répit de six mois pour le remboursement des dettes d'études

Le pavillon Kennedy de l'Université du Québec à Montréal.

Le coût de cette mesure est estimé à 48 millions de dollars.

Photo : Uqàm

Radio-Canada

Québec a annoncé vendredi que le remboursement des prêts étudiants est reporté de six mois et la mesure entrera en vigueur le 1er avril.

Le gouvernement a indiqué que cette mesure avait pour objectif de faciliter la vie des personnes qui doivent rembourser une dette d'études et qui sont touchées par la situation exceptionnelle provoquée par la COVID-19.

Le financement est estimé à près de 48 millions de dollars par Québec.

Dans l'esprit des mesures annoncées par le gouvernement fédéral, nous donnons un répit de six mois aux personnes ayant des dettes étudiantes pour les aider à traverser la période d'incertitude actuelle.

Éric Girard, ministre des Finances

Des discussions sont en cours avec les institutions bancaires qui octroient les prêts afin que cette mesure puisse entrer en vigueur dès le 1er avril.

Ainsi aucun versement ne sera à effectuer et aucun intérêt ne sera cumulé ou ajouté à la dette d'études, a précisé le gouvernement dans son communiqué.

Les personnes concernées n’ont aucune démarche à entreprendre et ne doivent fournir aucune justification.

Nous savons que les personnes qui terminent leurs études ou entament une carrière sont dans une période de transition financière, et c'est pourquoi nous sommes fiers de mettre en place cette mesure exceptionnelle.

Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur

De son côté, l’Université Laval a prévu un fonds d’aide d’urgence de dernier recours aux étudiants.

Dans la foulée des mesures du gouvernement fédérales, Ottawa avait annoncé un moratoire de six mois sur les frais d’intérêts pour les remboursements des prêts étudiants. Une mesure qui permettra à  un million de personnes d’avoir environ 160 $ de plus mensuellement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !