•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les entreprises de services informatiques très sollicitées

teletravail-2

Les entreprises sont sollicitées pour équiper les compagnies et citoyens qui se retrouvent en télétravail.

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

Les entreprises de services informatiques sont particulièrement occupées en ce moment, avec le passage au télétravail pour plusieurs personnes et avec la consigne d’isolement qui prive de nombreux commerces d’une source de revenus.

Infoteck service affaires, dont le siège social est situé à Shawinigan, a reçu des demandes à répétition pour implanter le télétravail pour des compagnies de la région. On avait quand même une bonne expertise pour installer rapidement les clients en télétravail, souligne le président d’Infoteck, Sylvain Pérusse.

On est très occupé. Nos clients sont en gestion de crise, donc on les accompagne là-dedans.

Une citation de :Sylvain Pérusse, président d'Infoteck

Chez Informatique Yan Larocque, à Bécancour, les demandes sont maintenant très différentes. J’ai une grosse augmentation côté télétravail, [comme] les portables qui étaient ralentis et que les gens veulent que ça aille plus vite, explique le propriétaire.

Juste cette semaine, j’ai vendu deux fois plus d’écrans qu’à l’habitude.

Une citation de :Yan Larocque, d'Informatique Yan Larocque

Yan Larocque ajoute qu’à travailler sur leur portable, les gens trouvent que l’écran est petit, donc ils viennent acheter des écrans plus grands pour être plus à l’aise pour le travail.

À partir de lundi, l’entreprise va offrir d’aller chercher et de rapporter les ordinateurs des gens à domicile, gratuitement, question de respecter la consigne de distanciation sociale.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Les boutiques en ligne fonctionnent bien

L’autre volet informatique qui est beaucoup en demande, ce sont les boutiques en ligne, qui sont un moyen pour les entrepreneurs de faire des ventes, malgré l’isolement.

L’entreprise Triade, qui a ses locaux au Digihub à Shawinigan, se spécialise dans ce domaine.

On a beaucoup plus d’appels de gens qui ont besoin de conseils. On leur donne gratuitement, les conseils, on essaie de ne pas être opportunistes dans ce cas-là. On a aidé notamment deux clients cette semaine. On leur a fait, en cadeau, des boutiques en ligne pour leur permettre de survivre, raconte la cofondatrice Mylène Raymond.

Elle souligne que peu de propriétaires de PME ont toutefois de l’argent à investir en ce moment.

Il y a une effervescence et une très grande demande de boutiques en ligne, mais ce qui est plate, c’est que les gens n’ont pas nécessairement les fonds présentement, mais on essaie de les aider au mieux que l’on peut, souligne-t-elle.

Mylène Raymond affirme qu’elle travaille jusqu’à 12 heures par jour pour donner des conseils informatiques à ceux qui en ont besoin. Les six employés de Triade seront aussi payés 5 heures de plus par semaine pour répondre à la demande. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !