•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trump dit non au confinement des États-Unis, Cuomo l'impose à l'État de New York

Les États-Unis et le Mexique ferment leur frontière commune à tout déplacement non essentiel.

Le président Donald Trump, en gros plan et en colère.

Le président américain Donald Trump répond avec colère à un journaliste qui lui demande ce qu'il a à dire pour rassurer les citoyens américains qui s'inquiètent de la progression de la COVID-19.

Photo : Reuters / Jonathan Ernst

Radio-Canada

Alors que le président Trump dit ne pas envisager d'imposer le confinement à l'ensemble des Américains, le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, a décrété vendredi l'arrêt de toutes activités non essentielles afin de contrer la pandémie de COVID-19.

Les mesures restrictives de confinement qu'impose Andrew Cuomo aux 19 millions d'habitants de l'État de New York sont en tout point semblables à celles imposées aux 40 millions de Californiens, jeudi.

Et peu après l'annonce faite à New York, les autorités de l'Illinois, du New Jersey et du Connecticut ont, elles aussi, annoncé sont plus restrictives que celles annoncées jusqu'ici au niveau fédéral.

Les cinq Etats désormais concernés par ces mesures strictes pèsent plus de 85 millions de personnes, dont 60 pour la Californie et New York.

Les autorités sanitaires de l'État de New York ont recensé 2950 nouveaux cas de COVID-19 en 24 heures, ce qui y porte le total à 7102. À ce jour, le bilan des décès s'établit à 35.

Dans la seule ville de New York, on fait état de 5151 cas.

En Californie, on a enregistré jusqu'ici 1055 cas, et 19 décès.

C'est un coup très dur pour l'économie du pays, car à eux seuls, Californie et New York représentent près du quart du produit intérieur brut des États-Unis (22,3 % en 2018).

Le premier abrite le coeur de la finance mondiale et le second celui des nouvelles technologies et d'internet.

Nous sommes tous en quarantaine, a déclaré Andrew Cuomo vendredi. Je pense que ces décisions vont sauver des vies.

Gros plan du gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo.

Le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, annonce des mesures strictes qui restreignent les déplacements non essentiels des citoyens.

Photo : Reuters / Andrew Kelly

À compter de dimanche, donc, tous les travailleurs de secteurs jugés non essentiels devront rester à la maison, autant que possible. Non, ce n'est pas la vie comme à l'habitude, a déclaré le gouverneur Cuomo. Vous devez l'accepter, le comprendre et composer avec ça.

Trump s'emporte en direct

En conférence de presse, vendredi, le président américain Donald Trump a écarté la possibilité du confinement à la grandeur du pays. Il a affirmé être près d'un accord avec les démocrates, majoritaires à la Chambre des représentants. Cet accord permettrait de venir en aide aux ménages et aux entreprises qui doivent faire face aux conséquences économiques qu'entraîne la pandémie.

Lorsque le reporter à la Maison-Blanche de NBC News, évoquant les victimes de la maladie et les cas jusqu'ici recensés au pays, a demandé au président ce qu'il avait à dire pour rassurer les citoyens, Donald Trump s'est emporté, en direct, à la télévision.

Je dis que vous êtes un reporter terrible, voilà ce que je dis, a dit le président. C'est une ignoble question et vous envoyez un très mauvais signal aux Américains. Vous faites du sensationnalisme.

Le président américain a néanmoins annoncé que la fermeture de la frontière séparant les États-Unis du Mexique allait être resserrée, tout déplacement non essentiel étant désormais interdit. Aux yeux de M. Trump, l'immigration illégale menace de créer la tempête absolue dans le contexte de la pandémie.

De Blasio fustige Trump

Le maire de New York, Bill de Blasio, a réitéré vendredi ses appels auprès de Washington, notamment pour que des masques et des respirateurs artificiels soient envoyés dans les régions les plus touchées par la crise.

Bill de Blasio accuse Donald Trump de minimiser le danger et de refuser de mettre en oeuvre les moyens fédéraux dont il dispose. Des gens vont mourir, alors que cela pourrait être évité.

Selon l'Université John Hopkins, il y a aux États-Unis plus de 16 600 cas confirmés de COVID-19. La maladie y a fait jusqu'à présent 216 morts.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) fait état de la rapidité avec laquelle la COVID-19 se répand : alors qu'il s'est écoulé plus de trois mois pour confirmer les 100 000 premiers cas, il n'a fallu que 12 jours pour que 100 000 cas de plus soient recensés.

Vendredi, l'Université John Hopkins dénombrait plus de 260 000 infections par la COVID-19 dans le monde entier.

Avec les informations de Associated Press, AFP, Reuters, et Washington Post

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique américaine

International