•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg réduit ses services et reporte des paiements d’impôts à cause de la COVID-19

Deux hommes devant des drapeaux de la Ville de Winnipeg.

Le maire de Winnipeg devant un lutrin, accompagné du chef adjoint du service d’incendie et de soins paramédicaux de la Ville.

Photo : Radio-Canada / Mohamed-Amin Kehel

Radio-Canada

Le conseil municipal de Winnipeg a adopté à l’unanimité une proposition visant à repousser de 90 jours le paiement des impôts fonciers et les impôts des commerçants. Il assure aussi que la Ville continuera d'offrir ses services essentiels tels que le transport en commun.

La fonction publique est en train d'élaborer les détails de l’allégement fiscal pour les habitants et les commerçants de Winnipeg, mais la Ville confirme que les impôts qui doivent normalement être payés le 29 mai et le 30 juin seront reportés.

Le report des paiements ne sera pas automatique. La Ville doit examiner ses obligations en matière d’entrées d’argent et de collecte d’impôts fonciers pour les divisions scolaires. L'administration devra revenir dans 30 jours pour établir la faisabilité de cette mesure.

Le but, selon le maire de Winnipeg Brian Bowman, est d’offrir du répit aux entrepreneurs et aux propriétaires qui souffrent financièrement [à cause de la pandémie].

Le maire a aussi voulu rassurer les Winnipégois. Les services essentiels de la Ville sont maintenus pendant l’état d’urgence, décrété vendredi par la province.

Votre eau continuera de couler, Winnipeg Transit continuera ses opérations, et si vous avez une urgence, vous pouvez toujours téléphoner au 911, dit-il.

Le chef adjoint du service des incendies de Winnipeg, Jason Shaw, a indiqué que les habitants de Winnipeg pourront aussi obtenir des services en ligne ou en appelant le 311. Les casernes seront désormais fermées au public.

Il n’y a aucune raison de paniquer ou de vous inquiéter de ne pas pouvoir recevoir des services essentiels, dit-il.

Les employés de la Ville qui peuvent travailler à la maison pourront le faire, mais les travailleurs jugés essentiels continueront à se présenter au travail, où ils suivront des mesures de distanciation sociale.

M. Shaw n’était pas en mesure d’expliquer comment ou quand la police de Winnipeg appliquera l’interdiction de rassemblements de plus de 50 personnes.

Nous venons de recevoir ces directives de santé publique. Ce que je peux vous dire, c’est que nous sommes en train de travailler avec le gouvernement provincial. Nous allons pouvoir mieux répondre à ces questions plus tard, poursuit-il.

Avec les informations de Sean Kavanagh

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !