•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« On va trouver d’autres cas liés au voyage », avertit la médecin-hygiéniste

La Dre Jennifer Russell s'est adressée aux Néo-Brunswickois le vendredi 20 mars à 14 h 30 lors d'un point de presse quotidien sur l'évolution de la COVID-19 dans la province.

La Dre Jennifer Russell s'est adressée aux Néo-Brunswickois le vendredi 20 mars à 14 h 30 lors d'un point de presse quotidien sur l'évolution de la COVID-19 dans la province.

Photo : Radio-Canada

Si le Nouveau-Brunswick n’enregistre aucun nouveau cas de COVID-19 pour une deuxième journée consécutive, la médecin-hygiéniste en chef n’interprète pas cette nouvelle comme un ralentissement de la propagation du virus. La Dre Jennifer Russell s’attend à ce que la province recense une vague de nouveaux cas liés au voyage au cours des prochains jours, comme de nombreux Néo-Brunswickois sont rentrés au pays après un séjour à l’étranger, suivant l’appel du premier ministre Justin Trudeau.

Je sais que plusieurs personnes sont revenues de voyage, qui n’ont peut-être pas de symptômes maintenant, mais qui développeront les symptômes dans les prochains jours. Elles se feront tester, et au fur et à mesure que ça arrive, on va trouver d’autres cas. Donc moi je crois qu’on va voir plusieurs cas liés au voyage, met en garde la Dre Jennifer Russell.

Elle dit toutefois être satisfaite de la réponse de la population à la déclaration d’état d’urgence faite par le premier ministre, jeudi après-midi.

Je suis heureuse de constater que les gens au Nouveau-Brunswick prennent au sérieux l’état d’urgence décrété hier par le premier ministre. Il est essentiel que cela continue.

Dre Jennifer Russell, médecin-hygiéniste en chef

L'état d'urgence signifie entre autres que les écoles et les services non essentiels au public seront fermés pour une période indéterminée.

Je ne le répéterai jamais assez, restez à la maison autant que vous le pouvez, rappelle-t-elle.

Précisions sur l’isolement

  • Les personnes qui reviennent d’un voyage à l’étranger doivent s’isoler avec à la maison.
  • Elles ne doivent pas faire leur épicerie elles-mêmes ni chercher d’autres produits.
  • Elles peuvent sortir dehors prendre l’air, mais elles ne doivent pas mettre leurs voisins en danger.

Parmi les 11 cas annoncés jusqu’à présent, 7 sont confirmés et 3 sont probables.

Davantage de lignes 811

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a ajouté « un grand nombre » de nouvelles lignes téléphoniques pour répondre à la demande croissante d’appels à Info-Santé 811. Il a aussi mis en place un nouvel outil d’évaluation des symptômes en ligne qui, il espère, réduira le nombre d’appels, présentement évalué à 1000 par jour.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Dons de sang encouragés

Lors du point de presse quotidien de vendredi, la médecin-hygiéniste en chef a aussi fortement encouragé les dons de sang.

L’approvisionnement en sang est déjà essentiel en temps normal et ce que nous vivons n’a rien de normal.

Dre Jennifer Russell

Elle assure que des mesures ont été prises pour que les Néo-Brunswickois puissent donner du sang en toute sécurité et en suivant le protocole de distanciation sociale.

Soutien financier

Le premier ministre Blaine Higgs a annoncé une série de mesures pour soutenir financièrement les travailleurs et les étudiants durant cette période d’incertitude.

  • Le programme provincial de prêts aux étudiants suspend les remboursements et l’accumulation des intérêts pendant six mois.

  • Travail sécuritaire Nouveau-Brunswick reporte le paiement de cotisations par les entreprises pendant trois mois.

  • Les pénalités pour les retards de paiement de l’impôt foncier des entreprises seront évaluées au cas par cas.

  • Des comités d’ajustement pour les secteurs essentiels seront formés afin de réduire les répercussions de toutes les fermetures.

Le gouvernement fédéral a lui aussi annoncé un soutien au revenu temporaire pour les travailleurs.

Les travailleurs qui doivent rester à la maison, qui n’ont pas accès à des congés de maladie ou qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi, comme les travailleurs autonomes, pourront recevoir une aide totalisant 900 $ aux deux semaines, explique Blaine Higgs.

Les familles à faible revenu et à revenu moyen qui pourraient avoir besoin d’une aide financière supplémentaire peuvent demander un paiement spécial unique sous la forme d’un crédit pour TPS.

Par ailleurs, Blaine Higgs a indiqué qu’il négocie des ententes supplémentaires avec le fédéral.

Nous avons demandé au gouvernement fédéral qu’il envisage le report des contributions à l’assurance-emploi et au plan de pension du Canada pendant trois mois et aussi longtemps que nécessaire, déclare-t-il.

La fermeture des frontières provinciales « envisagée »

Le premier ministre Higgs n'écarte pas la possibilité de fermer la frontière du Nouveau-Brunswick aux résidents des autres provinces, mais il assure que cette décision sera prise de concert avec les autres premiers ministres.

Certainement, nous avons envisagé la fermeture des frontières entre les provinces, nous voulons avoir cette discussion avec toutes les provinces. Les gouvernements provinciaux ne se déplacent pas. Nous allons appliquer ces restrictions si nécessaire. Mais je crois que ce sera une décision à l’échelle du Canada, si nécessaire, explique-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !