•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Regina déclare l’état d’urgence local, Saskatoon prend quelques mesures supplémentaires

Le maire de Regina, Michael Fougere, répond aux questions des journalistes.

La décision de la Ville de Regina a été prise vendredi, peu de temps avant que la province ne tienne sa conférence de presse quotidienne sur la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Duny

Après que la Saskatchewan ait déclaré l’état d’urgence sanitaire mercredi, voilà que la Ville de Regina décrète l’état d’urgence local en raison de la pandémie. La Ville de Saskatoon, pour sa part, estime que la province en fait assez et n’envisage pas, pour le moment, d’imiter l’administration municipale de la capitale saskatchewanaise.

En prenant une telle décision vendredi en début d’après-midi, la Ville de Regina instaure des mesures encore plus strictes que celles de la province par rapport au nombre de personnes qui peuvent à se rassembler à un même endroit.

D’autres mesures spécifiques liées à l’état d’urgence local seront annoncées après la réunion du conseil municipal prévue en soirée, vendredi.

Plus de 24 heures plus tôt, le maire de Regina, Michael Fougere, avait appelé au renforcement des restrictions dévoilées mercredi la province.

D’ailleurs, lors d’une conférence de presse avec le médecin hygiéniste en chef de la province un peu plus tard vendredi, le premier ministre Scott Moe a notamment indiqué qu’il resserrait les mesures qu’il avait prises mercredi en interdisant entre autres les rassemblements de plus de 25 personnes sur le territoire saskatchewanais.

Quelques nouvelles mesures à Saskatoon

Pour sa part, la Ville de Saskatoon a choisi de ne pas déclarer l’état d’urgence local et de s’en remettre essentiellement aux nouvelles mesures instaurées par la province par rapport aux rassemblements ainsi qu’aux services dans les restaurants et les bars, notamment.

En prenant ces mesures extraordinaires, la province sera en mesure de faire une différence dans nos communautés [pour contrer la propagation du coronavirus], souligne dans un communiqué, la directrice de la planification des services d’urgence de la Ville de Saskatoon, Pamela Goulden-McLeod.

Pamela Goulden-McLeod, directrice de la planification des services d'urgence de Saskatoon, porte des lunettes et se tient debout devant un micro et quatre drapeaux.

Pamela Goulden-McLeod, la directrice de la planification des services d'urgence de la Ville de Saskatoon.

Photo : Radio-Canada / Samuel Desbiens

L’administration municipale a toutefois décidé d’apporter quelques changements aux horaires de son transport public.

De plus, les zones publiques de stationnement ne sont désormais plus payantes à travers la Ville et les automobilistes ne sont plus tenus de respecter les délais affichés dans ces zones. Les restrictions habituelles par rapport aux bornes d’incendie et aux panneaux de circulation demeurent toutefois en vigueur.

Cette initiative vise à inciter les citoyens à demeurer à la maison, selon la Ville.

Avec les informations de Grégory Wilson

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Politique municipale