•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les restaurants et bars de Vancouver ne peuvent plus recevoir des clients

Un restaurateur de Vancouver attend des clients dans son restaurant vide

Un restaurant du centre-ville de Vancouver vide en cette période de pandémie du coronavirus

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms (CBC)

Noémie Moukanda

Le maire de Vancouver, Kennedy Stewart, ordonne aux restaurants et aux bars de la ville de cesser de recevoir des clients dans leurs établissements dès vendredi, à minuit.

Cette décision, a souligné Kennedy Stewart, est l'un des pouvoirs que lui confère la déclaration de l'état d'urgence.

Nous ordonnons à tous les restaurants et bars de cesser le service au sein de leurs établissements à partir de ce vendredi, à minuit.

Kennedy Stewart, maire de Vancouver

Nous prenons ces mesures parce que Vancouver se trouve dans une situation unique. Nous avons plus de 10 000 personnes très vulnérables si elles sont infectées par la COVID-19, a-t-il expliqué, vendredi, en conférence de presse.

Le maire et une interprète en langue des signes.

Le point de presse du maire de Vancouver, Kennedy Stewart, en date du 20 mars 2020, sur la COVID-19, accompagné d'une interprète en langue des signes américaine (ASL).

Photo : Radio-Canada

À la lumière d'une discussion avec Adam Palmer, le chef de la police de Vancouver, le maire Stewart affirme que les agents de police ont remarqué qu’il y a encore beaucoup de gens dans les restaurants et bars qui sont proches les uns des autres.

Le maire assure que les établissements qui violeront cette mesure seront poursuivis.

Cependant, Kennedy Stewart a voulu rassurer les résidents de sa ville en leur démontrant qu'il est primordial que les recommandations des autorités sanitaires soient prises au sérieux.

Le fait d’avoir déclaré l’état d’urgence peut paraître alarmant, mais cela veut dire que le conseil municipal donne à ses agents le pouvoir de prendre des décisions plus rapidement pour la protection du public.

Kennedy Stewart, maire de Vancouver

La Ville doit alors adopter des changements dans son fonctionnement pour atténuer la propagation du coronavirus, souligne le maire de Vancouver.

Nous sommes l’une des régions les plus touchées au pays.

Kennedy Stewart, maire de Vancouver

Relativement aux chiffres annoncés, la régie de la santé de Vancouver, Coastal Health, compte le plus grand nombre de cas avec 200 personnes infectées sur 348 dans toute la Colombie-Britannique, indique Kennedy Stewart.

Les changements annoncés aujourd'hui sont majeurs. Ils signifient que beaucoup, beaucoup de gens seront mis à pied.

Kennedy Stewart, maire de Vancouver
Une femme place les tabouret de son bar sur le comptoir.

Plusieurs bars et restaurants ont pourtant pris la décision de fermer leurs établissements bien avant que la Ville de Vancouver ne leur impose cette mesure, comme The Keefer Bar.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson (CBC)

Les restaurateurs ont toujours la possibilité de servir leur clientèle au moyen du système de plats à emporter ou de la livraison. Comme tous les efforts doivent être mis en commun, le maire Stewart a lancé que les résidents devraient téléphoner au numéro 311 de la ville s'ils voyaient des restaurants enfreindre les règles.

Par ailleurs, le maire a demandé aux commerces de vente au détail qui demeurent ouverts de veiller à ce que la distanciation sociale soit appliquée dans leurs magasins, sinon ils feront également face à des représailles. Il s'agit d'une action mise en œuvre dans le monde entier et nous avons estimé que nous devions agir le plus tôt possible, a-t-il insisté.

Des gens en train de bronzer.

Les Vancouvérois prennent le soleil les uns à côté des autres alors qu'avec la pandémie du coronavirus, ils doivent garder une distance d'au moins d'un voire deux mètres.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms (CBC)

Les centres communautaires et les terrains de jeux ne sont pas en reste

De plus, la Ville ferme ses centres communautaires et les 166 terrains de jeux exploités par sa Commission des parcs.

Les autorités municipales organiseront également une campagne d'information pour s'assurer que les gens respectent les règles de distanciation sociale lorsqu'ils se ruent vers les parcs et les plages qui sont généralement prisés en ce beau temps printanier.

Le chef du groupe de travail sur la COVID-19 de la Ville de Vancouver, Darrell Reid, a, lui aussi, interpellé les Vancouvérois : Dans la mesure du possible, pourriez-vous rester à la maison? Il a rappelé que la distanciation sociale consiste à se tenir à deux mètres des autres.

Vancouver aux intersections Cambie et Broadway.

La Ville de Vancouver tourne au ralenti après avoir déclaré l'état d'urgence concernant la pandémie du coronavirus.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson (CBC)

Le directeur municipal Sadhu Johnston a également annoncé que la Ville adopterait une loi pour reporter le dépôt des taxes locales du 2 juillet au 1er septembre et que les règlements sur le stationnement ne seront pas appliqués afin de libérer des ressources pour des problèmes plus urgents.

Nous ne pouvons pas simplement transférer du personnel [rapidement], mais nous chercherons à nous redéployer vers d'autres fonctions critiques, a ajouté M. Johnston.

Le directeur de la Ville de Vancouver souligne par ailleurs qu’il est « impératif que nous restions à la maison, mais les chaînes d'approvisionnement et les services essentiels de la ville et de la province doivent se poursuivre en ce moment ».

Puis, la Ville a indiqué que certains centres communautaires déjà fermés seront convertis en installations d’isolement, en partenariat avec la régie de la santé de Vancouver, Coastal Health.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Coronavirus