•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Netflix crée un fonds de 100 millions $ US pour aider la communauté artistique

Un édifice avec le logo de Netflix.

Les distributions et les équipes techniques des productions de Netflix n'ont pas été épargnées par la crise du coronavirus.

Photo : Radio-Canada / Vedran Lesic

Radio-Canada

Face aux mises à pied massives et pertes de contrats entraînées par la crise du coronavirus, Netflix a annoncé la création d’un fonds de soutien de 100 millions de dollars américains pour venir en aide aux personnes qui œuvrent dans l’industrie du spectacle, notamment au Canada et au Québec.

L’essentiel de ce fonds sera utilisé pour venir en aide aux personnes les plus touchées par la crise parmi les équipes de production de Netflix à travers le monde, selon ce qu'a affirmé dans un billet de blogue Ted Sarandos, directeur général du contenu de l'entreprise.

Nous sommes en train d’évaluer ce que cela va représenter exactement, production par production, explique-t-il.

Quelque 15 millions de dollars américains seront alloués aux organismes qui fournissent déjà une aide d’urgence aux personnes qui se retrouvent sans emploi dans les pays où Netflix produit des séries.

Un demi-million pour le Québec

Parmi ces organisations, on compte la Caisse des acteurs du Canada (AFC), basée à Toronto, qui recevra 1 million de dollars canadiens, ainsi que la Fondation des artistes, basée à Montréal, à qui on allouera 500 000 dollars canadiens.

Netflix donnera aussi 1 million de dollars américains à chacune de ces trois organisations qui soutiennent les artistes du cinéma et de la télévision aux États-Unis : Motion Picture and Television Fund (MPTF), Screen Actors Guild – American Federation of Television and Radio Artists (SAG-AFTRA) et Actors Fund.

Le géant de la diffusion en continu affirme que ces sommes s’ajouteront aux deux semaines de salaire que l’entreprise s’est déjà engagée à payer à la distribution et à l’équipe technique de productions de Netflix suspendues la semaine dernière.

L'entreprise travaille également avec des organisations de l'industrie en Europe, en Amérique latine et en Asie afin de créer des initiatives semblables.

La communauté artistique a soutenu Netflix durant les bons moments, et nous voulons aider ses membres dans ces moments difficiles, surtout pendant que les gouvernements en sont encore à déterminer quel type de soutien économique ils vont fournir.

La présidente de l'Union des artistes soulagée

La présidente de l'Union des artistes (UDA), Sophie Prégent, se dit très soulagée par l'annonce de Netflix.

C’est comme si on avait réussi à nous injecter une bonne dose d’oxygène au moment le plus crucial.

Sophie Prégent, présidente de l'Union des artistes

Je ne vous cacherai pas que ma semaine a été extrêmement difficile. Elle a été difficile en énergie et en émotion, affirme Mme Prégent dans une entrevue avec Catherine Richer, chroniqueuse culturelle à l'émission Le 15-18.

Sincèrement, je suis dans le hall de l’Union des artistes et j’ai devant moi les portraits des 17 présidents qui m’ont précédée et je suis convaincue en regardant le tableau qu'aucun d'entre eux n'a pu vivre une chose comme celle-là, si impromptue.

Les revenus à l’Union des artistes ont baissé de façon draconienne. [...] Cela arrive à point nommé ce matin, comme un baume sur une plaie qui fait extrêmement mal.

Sophie Prégent affirme qu'il est encore trop tôt pour préciser la façon dont s'articulera l'aide de 500 000 $ de Netflix au Québec, mais elle souhaite aider le plus grand nombre d'artistes possible.

Ce qu’on essaie de faire pour l’instant, le président de la Fondation [des artistes], Michel Laperrière, et moi, c’est de penser à une aide ponctuelle qui va venir en aide au plus d'artistes possible. Ça risque d’être un plus petit montant, mais qui va viser un plus large éventail d’artistes.

La procédure pour les artistes

Sophie Prégent a également un message important pour les artistes qui souhaiteraient bénéficier du fonds d'aide, soit de suivre la procédure habituelle, en contactant l'UDA ou la Fondation des artistes par téléphone.

Ne venez pas à l’Union, procédez par téléphone comme vous l'avez toujours fait. Nous allons être diligents et essayer de répondre à la demande le plus rapidement possible.

Il ne faut pas nécessairement être membre de l'UDA ou d'une association quelconque pour être couvert par la Fondation des artistes. N'importe quelle personne évoluant dans le milieu artistique peut donc se prévaloir du soutien offert par le fonds d'urgence. Toutefois, Sophie Prégent précise qu'il s'agit d'une aide de première ligne et que tous les artistes n'y sont pas automatiquement admissibles.

Je peux vous dire d’emblée que les gens qui font partie du milieu, mais qui ont droit à l’assurance emploi, ça ne fonctionnera probablement pas. C'est une aide de première ligne, c’est un fonds d’urgence qu’on a créé.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cinéma

Arts