•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'achat local encouragé pour passer à travers la crise

Une personne pousse son panier d'épicerie.

L'achat local est une avenue proposée pour diminuer l'impact de la crise.

Photo : Radio-Canada

Les dirigeants de la Chambre de commerce et d'industrie de Saguenay-Le Fjord (CCISF) confirment que les commerçants sont très inquiets. Pour les aider, ils recommandent aux consommateurs de se tourner le plus possible vers les achats locaux.

Selon le vice-président jeunesse de la CCISF, Simon McNicoll, les membres de l'organisme traversent une période de grande incertitude qui risque d'entraîner des fermetures chez les entreprises les plus fragiles.

Simon McNicoll confirme que les secteurs de la restauration et du tourisme sont les plus affectés par cette crise. Il croit que les mesures d'aide annoncées par Québec sont suffisantes pour le moment. Il pense toutefois que Québec devra faire d'autres annonces pour soutenir les entreprises à plus long terme.

Un bel exemple à La Baie

Par communiqué envoyé plus tôt en journée, la CCISF a invité ses membres à acheter local afin de supporter l’écosystème économique régional et québécois. La directrice générale de l'organisme, Sandra Rossignol, incitait notamment à se tourner vers des commerces locaux pour l'achat d'appareils électroniques en ligne.

Un montage de photos sur Facebook.

En moins de deux heures, le Restaurant Opia à La Baie a écoulé sa production pour la journée à la suite d'un message sur Facebook.

Photo : Courtoisie

D'ailleurs un bel exemple de solidarité locale s'est produit en journée. Dans une publication Facebook, le Restaurant Opia de la rue Victoria à La Baie a annoncé qu'il était possible de passer chercher des commandes sur place. On se retrousse les manches au resto pour s’adapter à la situation. Dans l’espoir de garder mon entreprise en vie et de vous réconforter avec ce que je sais faire de mieux, je continue de cuisiner pour vous!, était-il écrit. Moins de deux heures plus tard, tout était vendu et l'expérience sera répétée demain.

C’est une belle façon de s’adapter à la situation, un exemple de résilience, une qualité incontournable pour survivre à cette crise.

Sandra Rossignol, directrice générale de la Chambre de commerce et d'industrie de Saguenay-Le Fjord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !