•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À quelle aide ont droit les chômeurs du coronavirus?

Un écriteau sur une porte indiquant que le commerce est fermé.

L’impact de la COVID-19 sur le commerce au détail au Canada est catastrophique.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Danielle Beaudoin

Vous êtes travailleur autonome ou salarié? Vous vous retrouvez du jour au lendemain sans rentrée d’argent ou avec une baisse importante de revenus? Ou vous êtes en quarantaine? Voici les recours possibles.

Pour les salariés

Vous n’avez plus de travail à cause de l’épidémie de coronavirus? Vérifiez d’abord si vous avez droit aux prestations d’assurance-emploi (Nouvelle fenêtre). Voici les critères d’admissibilité :

  • Vous occupez un emploi assurable;
  • Vous avez perdu votre emploi sans en être responsable;
  • Vous n'avez pas travaillé pendant au moins sept jours consécutifs au cours des 52 dernières semaines;
  • Vous avez travaillé pendant le nombre requis d'heures d'emploi assurable au cours des 52 dernières semaines ou depuis votre dernière période de prestations, la période la plus courte étant retenue;
  • Vous êtes prêt et disposé à travailler et capable de le faire en tout temps;
  • Vous cherchez activement du travail.

Vous n'êtes pas admissible à l’assurance-emploi? Vous aurez droit à l’Allocation de soutien d’urgence de l’ARC. Une mesure de 5 milliards de dollars (Nouvelle fenêtre), annoncée le 18 mars dernier par le gouvernement fédéral. On ne connaît pas encore les montants auxquels vous aurez droit. Il s'agit de prestations versées pendant 14 semaines.

Pour les travailleurs autonomes

Vous perdez des revenus à cause de l’épidémie de coronavirus? Vérifiez d’abord si vous avez droit aux prestations d’assurance-emploi. Certains travailleurs autonomes sont admissibles au programme régulier d’assurance-emploi. C’est le cas notamment des coiffeurs, des chauffeurs de taxi et des pêcheurs.

Les autres travailleurs autonomes ont droit à des prestations spéciales (Nouvelle fenêtre) de maladie, de compassion et pour proches aidants. Il faut cependant être inscrit au programme d’assurance-emploi depuis 12 mois avant d’être admissible aux prestations spéciales.

Vous n'êtes pas admissible à l’assurance-emploi? Vous aurez droit à l’Allocation de soutien d’urgence (Nouvelle fenêtre) de l’Agence du revenu du Canada (ARC). On ne connaît pas encore les montants. Il s'agit de prestations versées pendant 14 semaines.

Pour ceux qui sont mis en quarantaine (salariés ou travailleurs autonomes)

Vérifiez si vous avez droit aux prestations de maladie de l’assurance-emploi (Nouvelle fenêtre). Le gouvernement fédéral a annoncé le 18 mars qu’il supprimait le délai de carence d’une semaine pour les nouveaux prestataires qui sont placés en quarantaine afin que cette première semaine leur soit payée. Pour faire supprimer le délai de carence, composez le 1 833 381-2725.

Autre mesure annoncée le 18 mars par Ottawa : il ne sera pas nécessaire de fournir un certificat médical.

Avez-vous droit à ces prestations de maladie? Voici les critères d’admissibilité pour les salariés :

  • Vous ne pouvez pas travailler pour des raisons médicales;
  • Votre rémunération hebdomadaire a diminué de plus de 40 % pendant au moins une semaine;
  • Vous avez accumulé 600 heures d'emploi assurable au cours des 52 semaines précédant le début de votre demande ou depuis le début de votre dernière demande, selon la plus courte de ces 2 périodes.

Voici les critères d’admissibilité pour les travailleurs autonomes :

  • Vous êtes inscrit au programme d’assurance-emploi depuis 12 mois;
  • Le temps consacré à votre entreprise a diminué de plus de 40 % pendant au moins une semaine à cause de votre état de santé;
  • Vous avez gagné un montant minimum à titre de travailleur autonome pendant l'année civile précédant celle où vous présentez votre demande de prestations. Afin de recevoir des prestations pour 2020, vous devez avoir gagné au moins 7279 $ en 2019.

Vous n'êtes pas admissible aux prestations de maladie de l’assurance-emploi? Vous aurez droit à l’Allocation de soins d’urgence  (Nouvelle fenêtre)de l’Agence du revenu du Canada, annoncée le 18 mars par le gouvernement fédéral. Un montant de 900 $ vous sera versé toutes les deux semaines, pour un maximum de 15 semaines. On peut faire sa demande de prestation à compter d’avril 2020.

Si vous n'êtes pas admissible aux prestations de maladie de l’assurance-emploi, vous pourrez aussi bénéficier du Programme d’aide temporaire aux travailleurs (Nouvelle fenêtre) (Québec). Il s'agit d'un montant de 1146 $ pour 14 jours d’isolement, pour un maximum de 28 jours.

Pour ceux qui prennent soin d’un proche atteint de la COVID-9 (salariés ou travailleurs autonomes)

Vous aurez droit à l’Allocation de soins d’urgence (Nouvelle fenêtre) de l’Agence du revenu du Canada. Un montant de 900 $ vous sera versé toutes les deux semaines, pour un maximum de 15 semaines. On peut faire sa demande de prestation à compter d’avril 2020.

Pour ceux qui doivent s’occuper de leurs enfants à la maison (salariés ou travailleurs autonomes)

Il s'agit des parents qui s’occupent de leurs enfants à la maison à cause de la fermeture des écoles, et qui ne sont pas en mesure de gagner un revenu d’emploi, qu’ils aient droit ou non à l’assurance-emploi.

Vous aurez droit à l’Allocation de soins d’urgence (Nouvelle fenêtre) de l’ARC, annoncée le 18 mars par le gouvernement fédéral. Un montant de 900 $ vous sera versé toutes les deux semaines. On peut faire sa demande de prestation à compter d’avril 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société

Économie