•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les hôpitaux prennent des précautions pour les femmes enceintes, dit une obstétricienne

Une femme enceinte lors d'une consultation avec une sage-femme.

Selon les données recueillies en Chine, durement touchée par la maladie, les femmes enceintes ne semblent pas être plus sensibles au coronavirus, selon une spécialiste de la santé.

Photo : iStock

Radio-Canada

Une obstétricienne de Vancouver veut rassurer les femmes enceintes : les hôpitaux de la province prennent les précautions nécessaires pour s’assurer qu’elles et leurs familles ne courent aucun risque d’attraper la COVID-19 lors des rendez-vous prénataux ou au moment de l’accouchement.

Nous mettons en place un grand nombre de mesures pour assurer votre sécurité, celle de votre enfant et de votre famille, insiste la Dre Astrid Christoffersen-Deb, obstétricienne à l'Hôpital pour femmes de la Colombie-Britannique.

Les salles d’attente limitent le nombre de personnes et excluent quiconque présente des symptômes associés au coronavirus.

Le personnel de la santé pratique la distanciation sociale dans la mesure du possible, et une plus grande attention est accordée au lavage des mains et à l'hygiène, explique la Dre Christoffersen-Deb.

À lire aussi :

  • Consultez notre dossier sur la COVID-19 : Tout sur la pandémie
  • Suivez l'évolution de la situation en regardant le signal débrouillé de la chaîne d'information RDI.
  • Les hôpitaux n’ont pas encore été engorgés par les patients atteints de la COVID-19 et peuvent traiter les femmes enceintes normalement, dit-elle.

    Nous pourrons continuer à fournir des soins essentiels adaptés à la famille tout au long de cette pandémie.

    Une citation de :Dre Christoffersen-Deb, obstétricienne

    Selon les données recueillies en Chine, les femmes enceintes ne semblent pas être plus vulnérables au coronavirus que le reste de la population, note la Dre Christoffersen-Deb.

    Cependant, celles-ci ont tendance à avoir plus de mal avec les maladies respiratoires de tous genres et devraient se faire vacciner contre la grippe, conclut-elle.

    Avec les informations de CBC

    Vos commentaires

    Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !