•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attention aux faux textos qui affirment qu'il y aura bientôt un « confinement complet »

De telles fausses rumeurs peuvent augmenter la panique et créer la confusion.

Ce sont des messages texte.

Ces messages sont faux.

Photo :  Capture d’écran

Des captures d'écran de textos circulent dans lesquelles on affirme qu'un ami ou un membre de la famille dispose d'informations voulant que les services policiers ou l'armée s'apprêteraient à mettre le Canada en confinement total. Il s'agit d'une fausse rumeur.

Plusieurs personnes ont reçu des textos ou des messages privés affirmant que le gouvernement serait sur le point d'annoncer un confinement complet du Canada. Le gouvernement s'apprêterait à faire un confinement complet, fermer le pays pour 11 jours, il y aurait une période de 48 h de préparation pour que le monde fasse ses provisions et aller à la pharmacie, affirme une capture d'écran d'un texto envoyé aux Décrypteurs par une lectrice, qui l'a reçue par message privé.

Une autre capture d'écran de texto reçu par un autre internaute abonde en ce sens. Le lockdown sera annoncé vers 1 pm. Si tu as besoin de stocker en bouffe, go now, affirme une personne, qui soutient disposer de sources au sein de l'armée.

Ces messages sont faux.

Joint par les Décrypteurs, la GRC dément ces rumeurs.

Il y a énormément de désinformation en ce moment sur les réseaux sociaux à propos du coronavirus, a assuré le caporal Charles Poirier, de la division des communications de la GRC. Je ne ferais pas confiance à ces images-là.

Vous avez vu une publication circuler et vous voulez que les Décrypteurs la vérifient?

Envoyez-nous un courriel (Nouvelle fenêtre). Vous pouvez aussi joindre le groupe Facebook des Décrypteurs (Nouvelle fenêtre), ou nous suivre sur Twitter (Nouvelle fenêtre).

Il ajoute que la population aurait été avertie si jamais un confinement plus important était sur le point d'être mis en place.

Il y aurait une concertation avec le gouvernement canadien, il y aurait eu une conférence de presse, ajoute-t-il.

Ces faux textos ressemblent beaucoup à des captures d'écran semblables qui ont circulé aux États-Unis il y a quelques jours (Nouvelle fenêtre), semant la consternation.

Là aussi, des textos qui circulaient sur les réseaux sociaux affirmaient que, selon des sources militaires, le président américain, Donald Trump, était sur le point d'annoncer la fermeture complète de la ville de New York.

Les autorités américaines et locales avaient dû démentir cette rumeur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Fausses nouvelles

Santé