•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment bien choisir une application de soutien émotionnel?

Un homme triste consulte son téléphone. Il est assis sur le tapis de son salon consulte son cellulaire.

Même si les experts disent que les applications ne remplacent pas une thérapie en personne, elles peuvent aider à pratiquer des techniques calmantes depuis son téléphone.

Photo : getty images/istockphoto / yacobchuk

Radio-Canada

En période de stress et d’anxiété accrus, les options de soutien en santé mentale en ligne peuvent être une option intéressante, surtout en période d’isolement. Par contre, il faut choisir avec soin, rappellent deux spécialistes.

Aucune de ces applications n’est censée remplacer la thérapie en personne. C’était pour la compléter et donner un moyen de pratiques apprises en thérapie en dehors de celle-ci, rappelle Kaitlin O’Toole, qui est ergothérapeute et a fait des recherches avec l’Université de l’Alberta sur les applications de santé mentale.

La crédibilité du développeur

Les meilleures applications sont développées au sein d’une organisation, comme le ministère de la Défense nationale du Canada, croit la psychologue clinicienne, Dre Marianne Hrabok. Au cours de recherches en 2017, cette dernière a évalué une cinquantaine d’applications en santé mentale sur la base de la qualité du contenu, de l’accessibilité, de la convivialité de la plateforme et des avis des utilisateurs.

Kaitlin O’Toole recommande également de regarder qui sont les développeurs de l’application, car toutes ne sont pas développées par des professionnels spécialisés en santé mentale.

Il n’existe en effet pas de limite autour de qui peut créer une application, réitère la Dre Hrabok. Presque n’importe qui avec les compétences pour créer une application peut décider d’en créer une. Donc, les applications arrivent sur le marché rapidement avant d’être évaluées, explique-t-elle.

Conseils d’expertes

  • Lire les avis des autres utilisateurs

  • Essayer plus d’une application

  • Consulter les règlements autour de la protection de vos données personnelles

En fonction de ses recherches, la Dre Marianne Hrabok recommande les applications Tactical Breather et Headspace.

Avec les informations de Peggy Lam

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé mentale

Santé