•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La distanciation sociale durera des mois encore, selon des experts britanniques

Un homme derrière une tribune sur laquelle est écrit : coronavirus.

Le premier ministre britannique Boris Johsnon s'adresse à la population pour faire le point sur le coronavirus.

Photo : Reuters / POOL New

Radio-Canada

Les experts scientifiques du gouvernement britannique ont affirmé, vendredi, que les mesures de distanciation sociale devront être respectées pour « au moins la moitié de l’année, afin que les unités de soins intensifs ne soient pas surchargées ».

Le groupe consultatif scientifique pour les situations d’urgence (SAGE) a recommandé au gouvernement de Boris Johnson d’alterner entre des mesures strictes et des mesures moins strictes pour une grande partie de l’année.

Les mesures strictes consistent en la fermeture des écoles et la distanciation sociale pour tout le monde. La fermeture des écoles n’est entrée en vigueur que vendredi en Angleterre, en Écosse et au pays de Galles.

Jusqu’à nouvel ordre, les établissements d’enseignement ne recevront que les élèves dont les parents sont identifiés comme étant des travailleurs clés dans les services essentiels.

Les mesures les moins strictes consistent en l’isolation des cas de COVID-19 et dans le maintien de la distanciation sociale, mais uniquement dans les groupes les plus vulnérables.

D’après le groupe consultatif SAGE, le fait d’alterner les mesures pourrait plausiblement garder le nombre de cas critiques à l’intérieur des limites du système de santé.

Quelques heures après avoir reçu cet avis, le premier ministre britannique a ordonné la fermeture des cafés, des restaurants et des pubs à travers le pays, afin de tenter de contenir l’épidémie de COVID-19.

Ces commerces vont demeurer fermés jusqu’à nouvel ordre. Nous disons aux cafés, aux restaurants et aux pubs de fermer aussi rapidement qu’ils le peuvent et de ne pas ouvrir demain, a déclaré Boris Johnson.

Certaines personnes seront tentées de sortir ce soir et je leur dis : s’il vous plaît, ne le faites pas.

Boris Johnson, premier ministre britannique

Le Royaume-Uni a jusqu'à présent recensé près de 4000 cas de COVID-19 et 177 morts liées au coronavirus.

En fermant écoles et commerces, Londres emboîte le pas sur d'autres pays européens plus durement touchés, notamment l'Italie, l'Espagne et la France.

Renfort en santé et dans les supermarchés

Jeudi, Boris Johnson avait déclaré que le Royaume-Uni pouvait faire reculer la pandémie de COVID-19 à l’intérieur d’une période de douze semaines.

Les autorités ont demandé à plus de 65 000 médecins et infirmières à la retraite de revenir travailler dans les services de santé afin d’endiguer l’épidémie de COVID-19.

De son côté, la chaîne de supermarchés Tesco a annoncé, vendredi, qu'elle embauchera 20 000 personnes pour travailler dans ses magasins dans les trois prochains mois, au minimum. Tesco dit qu'elle fait face à une demande sans précédent de nourriture et de produits ménagers.

Au Royaume-Uni, des acheteurs en proie à la panique ont vidé les tablettes de nombreux supermarchés lorsque la crise du coronavirus a commencé à s'accélérer.

GIF expliquant la durée de vie du nouveau coronavirus

Savez-vous combien de temps survit le virus sur différentes surfaces?

Photo : Radio-Canada

Avec les informations de BBC, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

International