•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Télétravail : des millions de nouvelles inscriptions à Slack et à Microsoft Teams

Une personne participe à un appel vidéo sur son ordinateur portable.

Microsoft a décidé d’offrir Teams gratuitement au début du mois afin de soutenir les entreprises.

Photo : getty images/istockphoto / Rawpixel

Radio-Canada

Sans surprise, les outils de télétravail connaissent une augmentation importante de leur base d’utilisateurs et utilisatrices alors qu’une bonne partie de la population travaille de la maison en raison de la pandémie de COVID-19. Deux des plateformes les plus populaires ont rendu publiques leurs plus récentes statistiques d’utilisation, confirmant cette tendance.

Teams, que Microsoft a décidé d’offrir gratuitement au début du mois afin de soutenir les entreprises, est passé de 32 millions à 44 millions d'utilisatrices et utilisateurs actifs dans la semaine du 11 au 18 mars.

Il s’agit là d’une augmentation de plus de 35 % en 7 jours, et de plus de 120 % en 4 mois.

Slack rapporte pour sa part avoir reçu 7000 nouvelles demandes d'abonnement à un compte payant du 1er février au 18 mars. C’est 40 % de plus qu’à pareille date l’an dernier. On ne connaît toutefois pas le nombre total de gens se servant quotidiennement de Slack. L’entreprise a affirmé avoir 12 millions d'utilisatrices et utilisateurs actifs en octobre 2019.

Peu ou pas de problèmes

Bien que Teams ait connu des problèmes techniques majeurs en début de semaine, la situation semble s’être stabilisée. Certaines personnes rapportaient vendredi sur le site spécialisé Downdetector qu’elles avaient de la difficulté à publier des messages, mais ces difficultés ne semblent pas généralisées.

Toujours selon Downdetector, tout fonctionnait comme il se doit pour Slack, vendredi.

Avec les informations de Venture Beat, et Financial Times

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !