•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Le Yukon suspend des chirurgies et prépare un centre d'évaluation respiratoire

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, Brendan Hanley, fait une allocution lors d'un point de presse

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, Brendan Hanley, a annoncé vendredi l'ouverture imminente d'un centre d'évaluation respiratoire au Centre de congrès de Whitehorse.

Photo : Radio-Canada / Matisse Harvey

Le gouvernement du Yukon a annoncé la suspension de toutes les interventions chirurgicales considérées comme non urgentes et compte lancer un centre d’évaluation respiratoire au Centre des congrès de Whitehorse.

Selon le médecin hygiéniste en chef du territoire, le Dr Brendan Hanley, le centre devrait être fonctionnel en début de semaine prochaine et servira à accueillir des résidents qui souffrent de maladies respiratoires aiguës, comme la grippe ou la COVID-19.

Ce ne sera pas une clinique sans rendez-vous, parce qu’il faudra que les personnes communiquent [leurs symptômes] par téléphone au préalable, a fait savoir le Dr Hanley en point de presse, vendredi.

Les Yukonnais devront obtenir un avis médical en appelant au 811 avant de pouvoir se présenter au centre respiratoire.

L’idée, a indiqué le Dr Hanley, est d’offrir un lieu centralisé pour évaluer les patients qui présentent de symptômes respiratoires nécessitant de l’aide médicale.

Les tests [de diagnostic de la COVID-19] seront offerts aux personnes qui utilisent l’outil d’autoévaluation en ligne et ceux qui sont passés par le triage téléphonique, donc des gens avec des problèmes respiratoires qui ont récemment voyagé.

Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Les personnes qui résident dans d’autres communautés du territoire ont encore la possibilité de se rendre dans l’un des 14 centres de santé.

Chirurgies mises sur pause

La ministre de la Santé, Pauline Frost, a par ailleurs annoncé que les chirurgies considérées comme non urgentes seraient reportées à compter de lundi et que les trois hôpitaux du Yukon demeureront fermés au visiteurs.

Les interventions chirurgicales d’urgence, les endoscopies et certains rendez-vous en obstétrique, en gynécologie et en oncologie seront toutefois maintenus.

Selon les autorités, ces mesures visent à limiter le nombre de personnes qui circulent dans les hôpitaux du territoire et à permettre au personnel médical de mieux se préparer pour faire face à la demande lors de l’éclosion de cas de COVID-19.

À l’heure actuelle, aucun cas de nouveau coronavirus n’a été détecté au Yukon. Au 18 mars, 101 tests de diagnostic du coronavirus avaient été effectués sur des habitants, selon le site web du gouvernement territorial.

Les tests sont envoyés en Colombie-Britannique à des fins d’analyse. Le gouvernement affirme que les patients reçoivent leurs résultats dans un délai de 3 à 5 jours, même lorsqu’ils s’avèrent négatifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !