•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PLQ suspend sa course à la direction, le PQ prolonge la sienne

Dominique Anglade et Alexandre Cusson.

Dominique Anglade et Alexandre Cusson, candidats à la chefferie du Parti libéral du Québec.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

La pandémie de coronavirus perturbe les courses à la direction des partis politiques du Québec. Le Parti québécois (PQ) a annoncé en soirée vendredi qu'il repoussait le vote pour élire son prochain chef alors que le Parti libéral du Québec (PLQ) a annoncé plus tôt dans la journée qu'il suspendait sa course.

La formation a pris cette décision d’un commun accord avec les deux candidats, l'ancienne ministre Dominique Anglade et l'ancien maire de Drummondville Alexandre Cusson.

Il a été décidé de suspendre la course jusqu’à nouvel ordre et de fixer un nouveau calendrier dans les meilleurs délais après la sortie de crise, a déclaré Linda Caron, présidente du PLQ, dans un communiqué.

Le Québec fait face à une crise d’une ampleur inédite et notre priorité se doit d’être de contribuer de manière forte à l’effort collectif pour limiter la propagation de la COVID-19, a-t-elle ajouté.

M. Cusson avait demandé mercredi la suspension de la course, faisant valoir que tous les Québécois étaient mobilisés à combattre la COVID-19.

Cette décision permettra à tous, tant aux militants et aux députés qu’aux deux candidats, de se concentrer sur ce qui est essentiel, soit de tout mettre en œuvre pour combattre la pandémie, a-t-il déclaré jeudi dans le communiqué du PLC.

La décision du parti nous permet de mettre toutes nos énergies au bon endroit pendant ce moment difficile, a affirmé pour sa part Mme Anglade.

Le PQ modifie son calendrier

Le Parti québécois, qui tient également une course à la direction, a annoncé en soirée vendredi qu'il reportera lui aussi le vote pour élire son nouveau chef. Le scrutin, qui était initialement prévu en juin, se tiendra le 28 août.

La course n'est pas suspendue, mais plutôt prolongée, a indiqué un porte-parole péquiste. La période de mise en candidature a été repoussée de trois semaines et de nouvelles dates pour les débats seront fixées.

Cinq hommes en veston et cravate sourient à la caméra.

Les candidats à la chefferie du PQ. De gauche à droite, Guy Nantel, Frédéric Bastien, Sylvain Gaudreault, Paul Saint-Pierre Plamondon, Laurent Vézina

Photo : Radio-Canada

Les candidats qui s'affrontent dans cette course sont le député de Jonquière Sylvain Gaudreault, l'avocat Paul St-Pierre Plamondon, l'humoriste Guy Nantel et l'historien Frédéric Bastien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique