•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

60 nouveaux cas de COVID-19 en Ontario

Un résident en foyer de soins de longue durée, un ambulancier paramédical de Toronto et au moins une personne sans-abri ont été recensés à Toronto.

Un homme utilise une solution hydroalcoolique pour se laver les mains.

L'Ontario annonce 50 nouveaux cas de COVID-19 sur son territoire.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

L’Ontario annonce que 60 nouveaux cas ont été diagnostiqués sur son territoire vendredi, ce qui porte le total à 318.

Ce total n’inclut pas les 12 cas parmi les voyageurs en quarantaine à la base militaire de Trenton.

Des 60 nouveaux cas, près de la moitié font encore l'objet d'une enquête afin de déterminer la provenance de leur infection, les autres cas sont liés à des voyages, notamment sur des bateaux de croisière.

L'Ontario publie quotidiennement deux mises à jour sur l'évolution du nombre de contaminations. Dix se sont ajoutées aux 50 annoncées plus tôt ce vendredi.

Dans la seule ville de Toronto, 161 cas ont été recensés, d’après Dre Eileen de Villa, médecin hygiéniste en chef de la Ville de Toronto.

Parmi ceux-ci, la Santé publique de Toronto décompte une personne en foyer de soins de longue durée, un ambulancier paramédical de Toronto et au moins une personne qui fréquentait les foyers de sans-abri de la municipalité. Toutes ont été placées en isolement. Des enquêtes des services municipaux sont en cours pour déterminer les contacts qu'ont pu avoir ces personnes.

Sans préciser si ces bâtiments ont hébergé des personnes contaminées, la Dre de Villa a indiqué que le Centre d'accueil des sans-abri Fred Victor, situé près de la station de métro Queen, ainsi que la résidence de soins de longue durée Seven Oaks, situé à Scarborough, à l'est de Toronto, procèdent à des mesures de nettoyage et de désinfection, ainsi qu'à l'affichage de messages d'hygiène.

Un centre de soins dédié à l'accueil des personnes sans-abri atteintes de COVID-19 a été mis en place à Toronto pour permettre de les isoler dans de bonnes conditions, a déclaré Matthew Pegg, chef du Bureau de gestion des urgences de la Ville Reine.

La communauté itinérante est particulièrement vulnérable dans cette période de pandémie, a-t-il fait remarquer.

Des milliers de tests en cours d'analyse

Les infrastructures de diagnostic accusent encore toutefois un retard : les résultats de 5485 tests sont toujours attendus.

La médecin hygiéniste adjointe de l'Ontario, Barbara Yaffe, a affirmé vendredi après-midi que les capacités de diagnostic de la province passeront de 3000 par jour actuellement à 5000 quotidiennement dès la semaine prochaine.

La province compte toujours cinq personnes qui ont été déclarées guéries et deux décès, dont un survenu mercredi dans la région de Halton.

La ministre de la Santé Christine Elliott a affirmé que la hausse des cas en Ontario continue à majoritairement être le résultat de personnes qui retournent à la maison après des voyages.

Or, de nombreuses personnes s'apprêtent à retourner de leur séjour à l'étranger lié à la relâche. Ce week-end et la semaine prochaine seront décisifs, a insisté la santé publique de l'Ontario.

Certains de ces voyageurs revenus notamment des États-Unis sont probablement en période d'incubation de la COVID-19. Nous leur demandons de respecter l'isolement à domicile pendant 14 jours.

Dr David Williams, médecin hygiéniste en chef de l'Ontario

Elle affirme d'ailleurs observer une mobilisation du milieu manufacturier pour répondre à la demande d'équipements médicaux.

Ford prêt à tout fermer si on le lui demande

Le premier ministre de l'Ontario s'est dit prêt à imposer des fermetures encore plus importantes si l'équipe de gestion de la pandémie lui recommande de le faire.

En réponses aux questions concernant la restriction des déplacements entre le Québec et L'Ontario, le premier ministre affirme que la province ne peut pas fermer une frontière aussi grande.

Doug Ford dit plutôt s'en remettre au bon sens des gens et affirme que la forte majorité des Ontariens prennent les mesures nécessaires pour freiner la progression du virus.

Le premier ministre a tenu à rappeler l'importance de pratiquer la distanciation sociale et s'est dit déçu de voir certains magasins ne pas se conformer aux consignes de la santé publique.

Il affirme que des inspecteurs municipaux iront rencontrer les commerces récalcitrants.

Quelques étapes de baseAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Comment bien se laver les mains

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !