•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écoles fermées, des élèves passeront quand même leur année scolaire à T.-N.-L.

Kim Christianson.

Kim Christianson, directrice à l'éducation du Conseil scolaire francophone provincial de Terre-Neuve-et-Labrador, indique que l'élaboration d'un plan pour les élèves au secondaire est toujours en cours.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Tous les élèves de la maternelle à la 9e année des écoles publiques de T.-N.-L. vont automatiquement réussir leurs cours cette année, peu importe la date de la reprise des activités scolaires.

Le Conseil scolaire francophone provincial de Terre-Neuve-et-Labrador a confirmé l'information vendredi. Ainsi, elle emboîte le pas à la Commission scolaire anglophone de la province qui avait fait l'annonce d'une même mesure jeudi.

Incertitude pour les élèves du secondaire

Les deux commissions scolaires indiquent que l’élaboration d’un plan pour les élèves dans les écoles secondaires anglophones est toujours en cours.

La directrice à l’éducation du CSFP, Kim Christianson, explique qu’elle attend les directives du ministère de l'Éducation. Elle espère être en mesure d'en faire l'annonce la semaine prochaine et éclairer les parents et élèves sur les prochaines étapes.

Il y a actuellement 360 élèves dans les écoles du CSFP, dont 21 élèves du secondaire.

Tony Stack, le directeur général de la Commission scolaire anglophone, a promis jeudi que les élèves du secondaire voulant poursuivre leurs études dans des établissements d’études supérieures l’an prochain ne seront pas désavantagés.

M. Stack indique que les classes dans les écoles anglophones seront annulées pendant durant encore plusieurs semaines.

Il ajoute que les professeurs n’ont pas besoin de corriger les travaux pendant que les écoles sont fermées. Il indique également qu'on ne demande pas aux parents de prendre le relai et de faire l'école à la maison.

Avec les informations de Marie Isabelle Rochon et CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !