•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Waskahegen : l'UPAC pourrait ouvrir une enquête

Une affiche de la Corporation Waskahegen.

La Corporation Waskahegen a des bureaux dans plusieurs régions du Québec.

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) pourrait ouvrir une enquête concernant la gestion de la Corporation Waskahegen et Habitat Métis du Nord.

La semaine dernière, l'émission Enquête révélait que le président-directeur général de l'organisme à but non lucratif, Gilles Bérubé, a utilisé l'argent destiné aux plus démunis afin de s'enrichir personnellement.

On y apprenait aussi que La Société d'habitation du Québec, qui subventionne Habitat Métis du Nord, est bien au fait de certaines irrégularités dans la gestion de l'organisme.

Malgré tout, la Société d'habitation du Québec n'est pas intervenue.

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, s'est dite très préoccupée par ces nouvelles informations. La ministre a d'ailleurs demandé à la Société d’habitation du Québec de déposer un signalement auprès de l'UPAC.


Regardez l'émission d'Enquête sur Waskahegen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Immobilier

Politique