•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Le virus ne peut survivre à la chaleur » : le permis d'un studio de hot yoga suspendu

Cinq personnes pratiquent le yoga.

Le maire de Delta, dans le Grand Vancouver, a suspendu le permis du studio jeudi.

Photo : iStock / Fizkes

Un studio de yoga en salle chauffée (hot yoga en anglais) du Grand Vancouver qui invitait ses adeptes à se présenter en classe, clamant à tort que « le virus ne peut survivre à la chaleur », doit rendre son permis d'affaires.

Dans un courriel, le directeur du Bikram Yoga Delta, Mak Parhar, se dit reconnaissant envers les clients qui continuent de venir en studio pour suivre ce type d'exercice pratiqué à des températures de 40 °C.

Fait : ce prétendu virus ne peut survivre à la chaleur, lit-on dans le courriel.

Fait : Bikram Yoga est le meilleur moyen de conserver un système immunitaire en santé et le meilleur moyen de combattre le rhume, la grippe, les bactéries et les virus.

Mak Parhar remercie ensuite les gens qui ont témoigné n'avoir jamais été malades depuis qu’ils fréquentent le studio.

Ces déclarations sont non fondées, a réitéré jeudi la médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique, la Dre Bonnie Henry, lors de son point de presse quotidien sur l’évolution de la COVID-19.

La Dre Bonnie Henry et Adrian Dix au micro

La Dre Bonnie Henry et le ministre de la Santé, Adrian Dix, annoncent que 271 cas de la COVID-19 ont été confirmés en C.-B.

Photo : Radio-Canada / Mike McArthur/CBC

Les studios de yoga sont des endroits où les gens transpirent les uns à côté des autres; il s’agit donc d’un environnement parfait pour propager ce virus.

La Dre Bonnie Henry, médecin hygiéniste en chef de la C.-B.

La Dre Bonnie Henry est alarmiste, se défend toutefois le propriétaire du studio. Après avoir parlé à des centaines de personnes, il a fait le constat que personne n'a ou ne connaît quelqu'un qui a la COVID-19.

Je pense que la Dre Bonnie Henry est irresponsable et répand beaucoup de peur, dit Mak Parhar.

Au 20 mars, 8 personnes sont mortes des suites de la maladie dans la province, et 271 cas ont été recensés.

Au Canada, le pays recense 873 cas.

Un homme portant un masque passe devant un mur où on peut lire : « Lavez vos mains et ne touchez pas votre visage ».

Les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits dans la province, et les appels à l'éloignement social se multiplient.

Photo : La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

Le ministère de la Sécurité publique a par ailleurs décrété l'état d'urgence mercredi, ce qui lui donne des pouvoirs accrus pour réagir à la pandémie du nouveau coronavirus.

Permis suspendu

Plusieurs plaintes ont été formulées à l’endroit du studio, selon un gestionnaire de l'utilisation et de la conformité des propriétés de Delta, Hugh Davies. Lorsqu’un inspecteur réglementaire s’est présenté sur place, une session de yoga était en cours.

Le propriétaire a indiqué qu'il envisageait d'organiser un autre cours plus tard dans la journée et n'était pas prêt à se conformer volontairement à une demande d'annulation des cours, à la lumière de l'état d'urgence lié à la propagation d'un virus potentiellement mortel, explique Hugh Davies dans un communiqué.

Par conséquent, le maire de Delta, George Harvie, a suspendu le permis d’affaires du studio.

Avec les informations de Bethany Lindsay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !