•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'un des trois cas de COVID-19 à Terre-Neuve-et-Labrador est confirmé

Janice Fitzgerald.

La médecin-hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador, Jancie Fitzgerald, donne une mise à jour sur la situation, jeudi, à Saint-Jean.

Photo : CBC / Peter Cowan

Il n’y a toujours que trois cas de COVID-19 à Terre-Neuve-et-Labrador, mais la médecin-hygiéniste en chef de la province affirme qu’un de ces cas a été confirmé par le laboratoire national à Winnipeg.

Les trois patients n’ont toujours pas de symptômes sévères et demeurent en isolement.

Au total, 684 personnes à Terre-Neuve-et-Labrdaor ont été testées pour le virus. De plus, 681 des tests se sont avérés négatifs et 276 personnes sont en isolement volontaire.

Précisions sur les rassemblements

La médecin-hygiéniste en chef, Janice Fitzgerald, avait annoncé mercredi l’interdiction de tout rassemblement de plus de 50 personnes. Elle a précisé jeudi que la majorité des entreprises de plus de 50 employés ne sont pas touchées par cette nouvelle mesure.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Les seules entreprises forcées à fermer à cause de cette restriction sont les gyms, les bars, les cinémas, les centres sportifs, les salles de spectacle et les salles de bingo.

Toutes les entreprises doivent cependant adopter des mesures de distanciation sociale pendant les heures de travail.

Éviter les « soirées pyjama »

La Dre Fitzegrald a indiqué jeudi que les parents ne devraient plus organiser des soirées pyjama. Les enfants ne devraient pas visiter les maisons de leurs amis, ajoute-t-elle.

Mais elle observe qu’il est nécessaire de continuer à entretenir des relations sociales avec la famille et les amis sur les réseaux sociaux et par téléphone.

Nous découvrons tous de différentes manières de socialiser pendant cette période turbulente.

Janice Fitzgerald, médecin-hygiéniste en chef

La Dre Fitzgerald assure que la province ne manque pas d’infirmiers et a assez de trousses de tests pour répondre à la demande actuelle. Elle indique pourtant qu'après avoir appelé le service 811, les résidents pourraient attendre 24 heures avant d’être testés.

Le cas du virus confirmé jeudi a été dévoilé par la province samedi dernier. La Dre Fitzgerald indique que la confirmation du premier cas a été retardée à cause du volume accru de tests envoyés au laboratoire national.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !