•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une deuxième mort liée à la COVID-19 en Ontario

Quatre résidents d’un centre de soins de longue durée sont aussi atteints de la maladie.

Une main qui présente un écouvillon utilisé pour les prélèvements du test de coronavirus.

La santé publique ontarienne a annoncé 44 nouveaux cas jeudi.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

La santé publique de la région de Halton rapporte un deuxième décès lié à la COVID-19 en Ontario.

Selon un communiqué publié jeudi, le cinquantenaire avait aussi d’autres problèmes de santé. Il a été traité dans des hôpitaux d’Oakville et de Milton, à l’ouest de Toronto. Il est mort mercredi.

Ce qui est inquiétant, c'est que l'homme, qui n'a pas été identifié, n'a pas voyagé à l'extérieur du Canada récemment ou n'a pas été en contact étroit avec une personne connue pour avoir le COVID-19, affirme la santé publique de Halton.

L'indication est qu'il y a une transmission locale, a déclaré la Dre Hamidah Meghani, médecin hygiéniste de la région de Halton lors d'une conférence de presse.

C'est la preuve tragique que nous devons travailler ensemble en tant que communauté pour aider à stopper la propagation de COVID-19.

Dre Hamidah Meghani, médecin hygiéniste de la région de Halton

Le responsable de la prévention des infections de cette région, le Dr Neil Rau, assure que toutes les précautions nécessaires ont été prises pendant l'hospitalisation du patient.

Mardi, les autorités ont annoncé la mort d'un homme de 77 ans qui était atteint de la COVID-19. Elles ne pouvaient toutefois confirmer hors de tout doute la cause du décès.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Dans un centre de soins de longue durée

La santé publique de la région de Durham rapporte par ailleurs que quatre résidents d'un centre de soins de longue durée d'Oshawa, à l'est de Toronto, sont infectés. Ces pensionnaires d'Hillsdale Terraces sont âgés de 68 à 92 ans.

Dans la province jeudi, on signale 44 nouveaux cas d'infection au coronavirus.

Cela porte à 258 le nombre de personnes atteintes dans la province depuis le début de l'épidémie, selon la santé publique.

De ce total, 128 proviennent de Toronto et cinq personnes sont guéries.

Une douzaine des nouveaux cas rapportés sont liés à des voyages ou à un contact étroit avec une personne atteinte. La source d'infection de tous les autres est encore indéterminée.

Les chiffres de la santé publique ontarienne n'incluent toutefois pas les 10 voyageurs atteints qui sont en quarantaine à la base militaire de Trenton.

Le gouvernement Ford a convoqué une session spéciale de la Chambre pour adopter des mesures d'aide aux travailleurs qui sont malades, en quarantaine préventive ou encore qui ne peuvent travailler en raison des fermetures de garderies ou des écoles.

Une femme avec une chemise rouge assise à un bureau.

La médecin hygiéniste adjointe de l'Ontario Barbara Yaffe

Photo : Radio-Canada

La médecin hygiéniste adjointe de la province, Barbara Yaffe, affirme qu’environ 80 % des infections peuvent être liées à des voyages et 15 % à des contacts étroits avec une personne atteinte.

La plupart des voyageurs déclarés positifs arrivent de pays européens et des États-Unis, selon Barbara Yaffe.

Les 5 % des cas restants font encore l'objet d'une enquête par les autorités sanitaires de la province.

La capacité de dépistage de la province renforcée

Le médecin hygiéniste en chef de la province, David Williams, affirme que la province a augmenté sa capacité à diagnostiquer la COVID-19, à l'aide de nouvelles trousses de test qui ont été fournies par le gouvernement fédéral.

Par ailleurs, David Williams affirme s'attendre à ce que le nombre de cas continue à augmenter au cours des prochains jours, alors que de plus de plus de gens continuent de revenir de voyage.

Le Dr Williams affirme que nous sommes dans une période critique pour enrayer la pandémie. Il croit qu'il est très important de continuer de respecter les consignes de distanciation sociale.

Selon ce qu'il a pu observer dans les médias et lors de ses propres sorties à l'extérieur, David Williams dit avoir vu une bonne adhésion aux principes de distanciation sociale, notamment dans les magasins.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Santé publique