•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des groupes de soutien se forment en Saskatchewan pour contrer l’isolement

Kale MacLellan pose pour le photographe en compagnie de son partenaire Avery et de leur fils Alex.

Kale MacLellan (à gauche) et son partenaire, Avery, ont créé un groupe qui vient en aide aux personnes en isolement à Regina.

Photo : Kale MacLellan

Radio-Canada

Les consignes d’isolement et de distanciation sociale répétées à maintes reprises par les gouvernements et les autorités sanitaires afin d’empêcher la propagation du coronavirus incitent plusieurs personnes à créer des groupes de soutien pour ceux et celles qui ont du mal à composer avec le fait de rester à la maison.

Kale MacLellan, qui est étudiante à l’Université de Regina, a récemment formé le groupe Mutual-Aid Treaty 4 afin d’aider les gens en isolement dans la capitale provinciale. Elle avoue que l’initiative lui a aussi permis de gérer sa propre santé mentale.

C’est vraiment facile de se sentir envahi par tout ce qui se passe [par rapport à la COVID-19], indique-t-elle, tout en soulignant que l’aide qu’elle apporte aux autres lui permet de ne pas se préoccuper de tout ce qui circule sur les réseaux sociaux par rapport à la pandémie.

Plus de 300 personnes se sont jointes à l’initiative jusqu’à présent, mais l’outil n’est pas seulement utile à des fins psychologiques, affirme Kale MacLellan, qui est elle aussi en isolement à la maison avec son fils de 6 ans.

Elle note que le groupe existe aussi pour permettre aux gens de coordonner certains besoins essentiels (comme l’épicerie), mais aussi pour entreprendre des actions concrètes.

D’ailleurs, les membres du groupe ont récemment lancé une pétition demandant d’interdire l’expulsion des locataires par leur propriétaire en ce temps de crise.

Situation semblable à Saskatoon

À Saskatoon, des étudiants en droit ont eux aussi décidé d’offrir leur aide aux personnes en isolement par le biais d’un groupe Facebook nommé YXE Community Response COVID-19.

Je voulais juste me rendre utile, parce que je sais que nous avons besoin de personnes pour faire des actions semblables à l’heure actuelle, insiste Will Hampton, l’un des membres du groupe.

Les personnes qui ont certains besoins par rapport à la livraison peuvent notamment appeler à un numéro, tandis que d’autres membres du groupe organisent les déplacements nécessaires.

Will Hampton ajoute que son groupe aimerait s’associer avec d’autres organisations semblables partout dans la ville afin de venir en aide aux personnes âgées aux autres personnes plus à risque de contracter la COVID-19.

Avec les informations d’Emily Pasiuk

Pour déterminer si vous devez être testé pour la COVID-19, le gouvernement de la Saskatchewan propose cet outil d'auto-évaluation. Cliquez ici (Nouvelle fenêtre) pour suivre les indications [en anglais].

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !