•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : plus de 130 employés du transport en commun en quarantaine à Toronto

Une enseigne de la CTT à l'extérieur d'une station de métro.

Un mécanicien de la CTT a contracté le coronavirus.

Photo : Radio-Canada / Michel Bolduc

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De 130 à 170 employés d'entretien de la Commission de transport de Toronto (CTT) sont en isolement préventif à domicile, après qu'un mécanicien du réseau de transport en commun eut été infecté par le coronavirus.

Le travailleur en question a été renvoyé à la maison le 11 mars après avoir montré des symptômes de la COVID-19.

Le mécanicien revenait d'un voyage à l'étranger.

Un test de dépistage a confirmé qu'il avait contracté la maladie.

Il travaillait au garage Duncan Shop, où la CTT répare des autobus municipaux. Il n'était pas en contact direct avec les usagers, assure la Commission de transport.

Par mesure de précaution, nous avons demandé à tous les employés du garage (qui auraient pu être en contact) de se placer en isolement jusqu'au 25 mars et de retourner au travail le 26 mars seulement s'ils n'ont pas de symptôme, indique le PDG de la CTT, Rick Leary.

Par ailleurs, le garage Duncan sera « désinfecté en profondeur », en plus des mesures extraordinaires de nettoyage des autobus déjà en place, indique M. Leary.

Dans un message aux employés, il ajoute ceci : C'est un moment troublant et sans précédent pour la CTT. Mais je veux vous assurer que nous faisons tout ce qui est possible pour lutter contre la propagation de la COVID-19 et pour vous protéger et protéger les usagers.

Le cas d'infection et la mise en quarantaine d'une centaine d'employés d'entretien ne doit pas perturber le niveau de service, selon la CTT.

Des masques pour les chauffeurs

Ce développement survient alors que la CTT permet maintenant à ses chauffeurs d'autobus de porter un masque s'ils le désirent.

Le porte-parole de la Commission, Stuart Green, indique que l'organisation accède ainsi à la requête de nombre d'employés, même si les experts en santé publique déconseillent de porter un masque.

Par ailleurs, la CTT autorise désormais les usagers à utiliser la porte arrière pour monter à bord de tous ses autobus comme pour les tramways, afin de limiter « les contacts » et la propagation du coronavirus. Les usagers devront toutefois continuer à appuyer leur carte Presto contre une borne pour confirmer le paiement de leur déplacement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !