•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : 77 Canadiens coincés sur un autre navire infecté

Le Costa Luminosa dans le port de Marseille.

Les autorités sanitaires françaises ont annoncé que les passagers du Costa Luminosa pourront descendre du navire une fois les tests effectués et le transport organisé.

Photo : Reuters

Radio-Canada

Au moins 77 Canadiens sont coincés à bord d'un autre navire de croisière, dont certains des 1400 occupants sont infectés par le coronavirus. Le navire a accosté jeudi à Marseille, en France.

Selon le Service régional de la communication interministérielle de la région Provence-Alpes Côte d'Azur, le croisiériste doit vérifier que les passagers disposent bien d'un moyen de transport, soit l'avion ou le train, avant de pouvoir descendre du paquebot.

Des tests de dépistage ont par ailleurs été effectués auprès des gens ayant pu être en contact avec des personnes infectées, ainsi que sur les passagers présentant des symptômes de la COVID-19. Une personne nécessitant des soins a été transportée à l'hôpital, peut-on lire dans le message transmis par les autorités.

On ignore, pour l'instant, la nationalité de cette personne.

Au Canada, le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a indiqué que l'ambassadrice canadienne à Paris travaillait pour organiser le retour des passagers canadiens.

Il est possible, a-t-il indiqué lors d'une entrevue sur les ondes de RDI, que les Canadiens soient rapatriés dans un même avion avec les passagers américains.

Un accostage attendu

Un porte-parole du Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) a précédemment indiqué que le navire a accosté jeudi matin en provenance des îles Canaries.

Les passagers et les membres d’équipage resteront à bord dans l’attente de tests pour le coronavirus sur les cas suspects qui devraient être menés par les autorités sanitaires françaises.

L’agence régionale de santé doit mener des investigations à bord. Nous attendons sa décision pour savoir si les passagers pourront débarquer ou non.

Une citation de :Un porte-parole du Grand Port Maritime de Marseille
Le navire de croisière Costa Luminosa.

Le navire de croisière Costa Luminosa, qui transporte plus de 1400 personnes, dont 77 Canadiens, a accosté à Marseille.

Photo : Reuters / Jean-Paul Pelissier

Selon un message du capitaine, republié sur un groupe Facebook des passagers, le croisiériste a pris des dispositions pour que certains passagers débarquent à Marseille et puissent rentrer chez eux en partant de la grande ville française.

D’autres passagers resteront sur le navire qui doit arriver vendredi dans le port italien de Savone, où les dernières personnes présentes à bord devraient débarquer.

Sur le même groupe Facebook, certains passagers ont partagé leur anxiété et leur détresse à propos du confinement dans leur cabine ainsi que leur incertitude à propos du moment où ils pourront débarquer du paquebot, en plus de souligner le manque d'information.

Physiquement, nous nous portons bien, mais mentalement, nous sommes épuisés. Trois jours après le début de la croisière, il n'était plus question que de la COVID-19.

Une citation de :Martha Bradbury, une Canadienne de 51 ans, passagère à bord du paquebot

Mardi, alors que le Costa Luminosa naviguait au large du Maroc, dans l'Atlantique, il a été autorisé à faire escale à Tenerife, dans l'archipel des Canaries, en Espagne, afin que trois de ses occupants malades soient transportés à l'hôpital. Les autres personnes à bord du géant des mers ont été frappées d'une interdiction d'en sortir par les autorités espagnoles.

Une porte-parole d'Affaires mondiales Canada, Angela Savard, assure que les autorités canadiennes sont prêtes à apporter aux Canadiens à bord toute l'aide consulaire requise.

Cependant, en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, aucune nouvelle information à leur sujet ne sera dévoilée.

GIF montrant des conseils pour prévenir la propagation du coronavirus.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des conseils pour réduire le risque de propagation de la COVID-19

Photo : Radio-Canada

Avec les informations de La Presse canadienne, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !