•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la frontière canado-américaine fermera dans la nuit de vendredi à samedi

Le pays recense près de 900 cas de COVID-19, et 12 personnes sont mortes.

Un camion sur le Blue Water Bridge entre Port Huron, au Michigan, et Sarnia, en Ontario.

La frontière entre le Canada et les États-Unis sera fermée aux touristes et aux visiteurs, mais les marchandises pourront continuer à circuler.

Photo : La Presse canadienne / Paul Sancya

Radio-Canada

Ottawa procédera à la fermeture de la frontière avec les États-Unis « probablement » dans la nuit de vendredi à samedi. Pendant ce temps, la maladie poursuit sa progression au Canada. Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, se place en isolement préventif. Voici ce qui se passe aujourd’hui au pays relativement à la pandémie de COVID-19.

La frontière canadienne avec les États-Unis sera fermée pour tous les touristes et visiteurs de l'extérieur, sauf exception. Les États-Unis feront de même. Les marchandises pourront néanmoins continuer à circuler entre les deux pays, et les travailleurs étrangers temporaires seront également autorisés à venir travailler dans les entreprises agroalimentaires canadiennes moyennant une mise en isolement de 14 jours.

Le ministre des Affaires étrangères du Canada, François-Philippe Champagne, s'est placé en isolement préventif après avoir ressenti de légers symptômes. Le ministre a récemment voyagé en Europe, aujourd'hui l'un des principaux foyers de la maladie dans le monde.

Le coronavirus continue par ailleurs de gagner du terrain chez nous. Jeudi soir, l'administratrice en chef de la santé publique du Canada s'est inquiétée de la forte augmentation quotidienne des cas. Les provinces qui signalent de nouveaux cas sans lien avec des voyages sont au centre de nos préoccupations. [...] Les cas de COVID-19 non liés sont des signaux de propagation communautaire, a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, a quant à lui décrété l’état d’urgence sanitaire, ce qui lui permettra d'ordonner aux entreprises sur son territoire de fermer leurs portes et aux résidents de respecter les consignes d'isolement et de distanciation sociale.

Pas de pénuries alimentaires en vue au Canada

Une femme avec son panier d'épicerie rempli de provisions : mouchoirs, sauces, pâtes, fruits et essuie-tout à la sortie de l'épicerie.

Un panier d'épicerie rempli de produits en tout genre à la sortie du Costco des Promenades à Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Haddad

Le Canada sera le dernier pays à manquer de nourriture, croit Sylvain Charlebois, directeur principal du Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire de l'Université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse. Malgré les tablettes vidées par des consommateurs en panique ces derniers jours, les capacités de la chaîne d’approvisionnement et d’entreposage demeurent solides et efficaces, assure le chercheur.

Les commerces d'alimentation au pays doivent tout de même s'adapter aux conséquences de la crise de la COVID-19. Les groupes Sobeys (IGA), Loblaw (Provigo et Maxi) et Metro réduisent ainsi dès aujourd’hui les heures d’ouverture de leurs succursales au Québec. Une mesure qui a pour but de permettre aux travailleurs d’avoir plus de temps pour préparer les magasins et réapprovisionner les tablettes.

De grandes chaînes de magasins, dont La Baie, Simons, IKEA et Reitmans, ont annoncé la fermeture de leurs établissements pour une durée indéterminée.

Air Canada et Transat vont suspendre la majorité de leurs vols d’ici la fin d’avril. Dans le cas d’Air Canada, il s’agit de ses vols à l’extérieur du pays.

Bilan national

On recense 873 cas de COVID-19 au pays. La Colombie-Britannique (271), l’Ontario (258), l’Alberta (146) et le Québec (121) sont les provinces les plus touchées. Le Québec a signalé hier son premier décès et l'Alberta a fait de même aujourd'hui. Au total, 12 personnes sont mortes au Canada.

Au moins 77 Canadiens sont à bord du navire de croisière Costa Luminosa. Le navire, qui compte 1400 passagers, dont certains infectés par le coronavirus, doit arriver jeudi au port de Marseille, en France. Pour le moment, on ne sait pas si on permettra aux passagers de gagner la terre ferme, notamment en raison des mesures de confinement en vigueur en France.


En rafale au pays

  • Plusieurs champions olympiques et paralympiques canadiens ont lancé une pétition exhortant le Comité international olympique (CIO) à reporter les Jeux de Tokyo, qui doivent avoir lieu cet été.
  • Le gouvernement canadien tentera de rapatrier tous ses citoyens pris à l'étranger, même ceux qui ont décidé de voyager après avoir reçu la recommandation de rester au pays, a déclaré le premier ministre Justin Trudeau.
  • Le premier ministre Justin Trudeau confirme que tous les réfugiés et demandeurs d'asile seront placés automatiquement en isolement à leur arrivée en territoire canadien.
  • Santé Canada assouplit ses normes d'homologation pour assurer un accès plus facile à certains produits désinfectants et à des fournitures médicales. La décision de Santé Canada concerne les normes d'homologation notamment des gels antiseptiques, mais aussi du matériel utilisé pour effectuer des tests de dépistage de la COVID-19.
  • La firme biotechnologique albertaine Entos Pharmaceuticals affirme être à trois semaines de pouvoir mettre au point un vaccin contre le coronavirus.
  • Le Groupe Cirque du Soleil doit mettre à pied 4679 travailleurs en raison de la pandémie.
  • Le premier ministre du Québec, François Legault, demande aux Québécois d'éviter de voyager d'une région à l'autre, pour empêcher la propagation du coronavirus.
  • Le plus récent bilan pour le Québec fait état de 121 cas confirmés de COVID-19, soit 27 de plus qu'hier (mercredi) à la même heure.
  • En Ontario on signale jeudi 43 nouveaux cas d'infection au coronavirus, ce qui porte à 257 le nombre de personnes atteintes dans la province depuis le début de l'épidémie.
  • De 130 à 170 employés d'entretien de la Commission de transport de Toronto (CTT) sont en isolement préventif à domicile, après qu'un mécanicien du réseau de transport en commun eut été infecté par le coronavirus.
  • Des écoles privées et des universités reprennent graduellement les cours, mais à distance. Des dispositifs sont mis en place pour permettre aux élèves de suivre, en ligne, un enseignement adapté, même si un écart important pourrait se créer entre les réseaux public et privé.
Où appeler si on pense avoir des symptômes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Où appeler si on pense avoir des symptômes.

Photo : Radio-Canada

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !