•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 initiatives régionales pour se changer les idées

En cette période d’isolement volontaire et de distanciation sociale, les initiatives se multiplient pour briser la solitude et réduire l’anxiété collective.

Un enfant met sa main dans celle d'un adulte à travers une fenêtre.

Plusieurs font preuve de créativité pour trouver des activités à faire malgré le confinement.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

Qu’il s’agisse de spectacles d’humour, de séances d’entraînement, d’ateliers de peinture en ligne ou de trucs pour amuser les enfants, artistes, citoyens et athlètes mettent la main à la pâte pour divertir la population.


Afin de chasser la grisaille, Québec Issime propose une série de concerts intimes en direct sur sa page Facebook. Le bal a été lancé mardi par Pierre Doré qui a misé sur ses chansons coups de coeur du répertoire québécois. Tout comme lui, une trentaine d’artistes, dont Tim Morgon, Jason Hudon, Marc Hervieux et Philippe Berghella vont se relayer tous les soirs jusqu’au 10 avril. C’est un rendez-vous à 20 h 30 pour une demi-heure de musique gratuite dans le confort de votre salon.


L’humoriste saguenéen Mathieu Dufour, dont la carrière est en pleine ascension, a quant à lui mis sur pied le « SHOW-rona virus (Nouvelle fenêtre) » pour divertir la population. Tous les soirs à 21 h, il donne un spectacle en direct sur Instagram. Même Horacio Arruda, le héros de l’heure, y a participé! D’autres vedettes, comme Véronique Cloutier se sont aussi prêtées au jeu. Rien de mieux que le rire pour détendre l’atmosphère.


À compter de vendredi, l’artiste peintre saguenéenne ANNLO (Nouvelle fenêtre) partagera son savoir à travers des capsules et des ateliers de peinture sur sa page Facebook. Les tableaux abstraits, figuratifs et très colorés d’Anne-Laurence Grenier s’inspirent du style rétro. Elle donnera ses trucs et astuces aux artistes en herbe qu’elle inspire et qui doivent rester à la maison.


L’artiste peintre Laurie Marois offrira elle aussi un cours de peinture (Nouvelle fenêtre) en direct sur sa page Facebook vendredi soir. Originaire de Normandin, elle revient tout juste du Salon international d'art contemporain de Marseille où ses oeuvres grand format représentant des formes animalières étaient exposées. En quarantaine volontaire depuis son retour au Québec, elle souhaite faire sa part grâce à cette activité interactive. À compter de 19 h, les internautes seront invités à peindre un oeil de hibou en simultané. Outre le matériel d’artiste requis, elle suggère aux internautes d’avoir une coupe de vin à la main pour bien décompresser.


Alors que les écoles sont fermées, une citoyenne du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Roxanne Bélisle, a créé un groupe afin d’aider les parents à trouver des activités originales pour leurs enfants. Le groupe Facebook COVID-19 ! Soyons créatifs pendant la pandémie! (Nouvelle fenêtre) permet de partager des idées. On y trouve notamment un jeu de poche fabriqué avec des boîtes de mouchoirs. Idéal pour les parents qui doivent aussi jongler avec le télétravail !


L’Atelier de musique de Jonquière, qui a dû fermer ses portes pour éviter la propagation du coronavirus, incite ses élèves à inonder les réseaux sociaux de petites vidéos musicales. Cette invitation s’inscrit dans la même lignée que celle de Yannick Nezet-Séguin et de l’Orchestre Métropolitain « Propage la musique, pas le virus! (Nouvelle fenêtre) ».

La Saguenéenne Ariane Morin a été la première à partager une chanson de son cru (voix et piano) qui parle de la COVID-19 et c’est franchement réussi.


Dans la même lignée, Maxime Desrosiers du groupe MORDiCUS (Nouvelle fenêtre) qui est membre de l'équipe de l'École du rock et enseignant en anglais, a composé une chanson pour inciter ses élèves à respecter les consignes de santé publique et ainsi diminuer les risques de propagation. « Qu’est-ce qu’on fait aujourd’hui? On reste à la maison! Est-ce qu’on va voir nos amis? Oh non! On reste à la maison », une ritournelle pour enfants qui a tout le potentiel de devenir un ver d’oreille !


Côté sportif, l’Association régionale de soccer Saguenay-Lac-Saint-Jean a mis en ligne un programme d’entraînement pour aider les joueurs à rester actifs et à préparer la saison estivale. Elle promet de renouveler cette proposition tant que l’arrêt des activités sera maintenu, question de se dégourdir les jambes, de progresser, mais aussi de contrer la tristesse de la crise actuelle.


Comme les gymnases sont également fermés, la kinésiologue Myriam Boucher de l’entreprise Remix Santé a pris l’initiative de proposer des séances d’entraînement gratuites (Nouvelle fenêtre) en ligne. Une bonne façon de s’entraîner à domicile, avec ou sans matériel selon les cours proposés.


Même si le temps des sucres bat son plein, pas question pour les familles de se rendre à la cabane à sucre cette année. Si vous manquez de sirop d’érable et de petits bâtons en bois, l'Érablière au Sucre d'Or de Laterrière propose donc de se rendre à vous directement. Elle livre le nécessaire pour organiser une partie de tire d'érable (Nouvelle fenêtre) sur neige à la maison. Un bon moyen de changer les idées aux petits becs sucrés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Coronavirus