•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : plus de lits dédiés aux éventuels patients en Gaspésie

Hôpital de Gaspé

Hôpital de Gaspé

Photo : Radio-Canada

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie a ajouté 64 lits dédiés à accueillir les patients atteints de la COVID-19 dans ses quatre hôpitaux.

Dans un point de presse téléphonique mercredi, la direction du CISSS a indiqué que, malgré l’absence de cas dans la région actuellement, la Gaspésie a de fortes chances d’accueillir des patients atteints de la COVID-19 éventuellement.

Nombre de lits supplémentaires :

  • Hôpital de Maria : 25
  • Hôpital de Gaspé : 16
  • Hôpital de Sainte-Anne-des-Monts : 10
  • Hôpital de Chandler : 13

Elle rappelle l’importance de maintenir les mesures sanitaires et les distances les uns envers les autres pour diminuer la propagation du virus.

Les 64 lits supplémentaires ont pu être dégagés en retardant certaines chirurgies, comme c’est le cas partout au Québec. Ils incluent des lits destinés à des soins de courte durée et des lits aux soins intensifs.

Le directeur de la santé publique de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, Dr Yv Bonnier-Viger, rappelle toutefois qu’environ un patient sur dix, atteint de la COVID-19, doit être hospitalisé.

En plus des lits supplémentaires, le CISSS assure que son système de dépistage sera uniformisé d’ici vendredi soir.

Les tests de dépistage, qui doivent le plus possible être faits loin des salles d'urgence, selon les directives du ministère de la Santé, auront lieu “à l’auto” aux hôpitaux de Chandler et de Gaspé ainsi que dans une salle dédiée à l’hôpital de Maria.

À Sainte-Anne-des-Monts, les tests se feront à l’urgence.

Tout sera fonctionnel partout vendredi soir, mais ce sera mis en place par étape bien avant, nuance la directrice générale adjointe aux programmes de santé physique généraux et spécialisés et directrice des soins infirmiers, Johanne Méthot.

Mme Méthot rappelle que les personnes présentant des symptômes du coronavirus doivent appeler le 1-877-644-4545 avant de se présenter à l’urgence.

Toujours sans laboratoire d’analyse

Si la Gaspésie compte quatre nouveaux centres de prélèvements du coronavirus, elle ne possède aucun laboratoire d’analyse permettant d’établir un diagnostic officiel.

Les échantillons prélevés dans les centres de dépistages seront envoyés dans l’un des sept Centres d'analyses dédiés à la COVID-19 annoncée par le gouvernement provincial, le plus près étant à Québec.

Le délai, qui est présentement de quatre jours à partir du moment où l’échantillon arrive au centre d’analyse, pourrait être diminué, sans compter le temps de transport, qui serait également moindre. Les tests devaient auparavant se faire à Sainte-Anne-de-Bellevue, dans l’Ouest de Montréal.

C’est déjà beaucoup mieux que ce qu’on avait il y a quelques jours déjà, note Dr Bonnier-Viger.

Le Dr Bonnier-Viger laisse toutefois entendre qu'un centre d'analyse pourrait être mis en place éventuellement à Rimouski.

Un microbiologiste étudie des échantillons en regardant dans un microscope.

Des tests ont lieu pour dépister la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Du renfort des retraités

Les retraités gaspésiens du système de santé ont répondu aux appels à l’aide du ministère de la Santé et des services sociaux, selon le CISSS.

Mercredi, 15 retraités, dont douze infirmières ont signifié leur intérêt de revenir au travail pour aider les équipes en place dans le contexte de l’épidémie. 

La direction du CISSS indique que d’autres pourraient s’ajouter dans les prochains jours.

Il y a vraiment une belle solidarité de la part de nos retraités et ce, partout en Gaspésie, conclut Johanne Méthot.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Établissement de santé