•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des municipalités de l'est ontarien et de l'Outaouais suspendent leurs services non essentiels

Hôtel de ville de Clarence-Rockland dans l'Est ontarien, en hiver.

Hôtel de ville de Clarence-Rockland dans l'Est ontarien, en hiver (archives)

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Radio-Canada

Dans la lignée des efforts collectifs pour limiter la propagation de la COVID-19, différentes municipalités des deux côtés de la rivière des Outaouais cessent graduellement leurs activités jugées non essentielles.

À Hawkesbury :

Le Complexe sportif, la caserne des pompiers, l’usine de traitement et l’édifice des travaux publics sont tous inaccessibles jusqu’à nouvel ordre.

La Municipalité a également suspendu ses activités de loisirs en plus de reporter la période d’inscription pour les activités qui devaient débuter ce printemps.

À Clarence-Rockland :

Des mesures similaires ont également été adoptées en raison de la pandémie de COVID-19, alors que l’hôtel de ville sera inaccessible pour une période indéterminée.

Le maire Guy Desjardins assure toutefois que tous les services essentiels tels que l’eau potable, la collecte des déchets et l’entretien des routes seront maintenus.

Je vais demeurer à la maison et quitter uniquement lorsque ce sera absolument nécessaire jusqu’à ce que le Bureau de santé annonce qu’il est possible de reprendre ses activités normalement, a-t-il déclaré par voie de communiqué.

M. Desjardins, qui est âgé de plus de 70 ans,a indiqué qu'il allait respecter une des directives du Bureau de santé de l’est de l’Ontario, et qu’il poursuivra son travail de chez lui et que des fonctionnaires municipaux seront aussi joignables par téléphone ou par courriel.

À Cornwall :

Les bureaux municipaux sont fermés pour la semaine, mais certains membres du personnel répondront au téléphone. D'autres installations comme le centre aquatique, le Centre Benson, le Complexe civique et la bibliothèque publique sont également fermées.

À moins d’un cas d’urgence grave, veuillez ne pas appeler le 911. Les ambulanciers sont formés et préparés pour traiter les cas suspects de COVID-19, mais leurs priorités sont les cas d’urgence, a indiqué le chef des ambulanciers Bill Lister sur le site internet de la municipalité.

Situation similaire en Outaouais

En Outaouais, dans la Ville de Thurso, il n'est possible de communiquer avec les services administratifs que par téléphone ou par courriel, puisque l’hôtel de ville est lui aussi fermé depuis mercredi midi.

Des mesures similaires ont été mises en place vendredi dernier par la Municipalité de Chelsea. L'hôtel de ville, la bibliothèque, les centres communautaires et le centre Meredith sont fermés, alors que les services essentiels sont maintenus.

À Maniwaki, l'hôtel de ville reste ouvert, mais la mairesse demande à tous de limiter les visites et de ne se présenter que pour les urgences.

Rappelons que les élus d’Ottawa et de Gatineau ont déjà adopté des mesures similaires en télétravaillant autant que possible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique municipale