•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Katy Perry n'a pas plagié Dark Horse, tranche la cour

Katy Perry porte des cheveux blonds courts et des grosses boucles d'oreilles.

La chanteuse Katy Perry à Los Angeles en février 2019

Photo : Reuters / Mario Anzuoni

Radio-Canada

Une juge fédérale a finalement donné raison à la chanteuse Katy Perry dans l’affaire du plagiat de sa chanson Dark Horse. En août dernier, un jury avait accordé 2,7 millions de dollars de dommages et intérêts au rappeur chrétien Marcus Gray, Flame de son nom d'artiste.

Selon ce jury, Dark Horse, sorti en 2013, reprenait des éléments de Joyful Noise, une chanson de Flame datant de 2009, ce qui constituait une violation du droit d’auteur.

À l’époque, Katy Perry avait été condamnée à verser elle-même 550 000 dollars à Flame.

Toutefois, la juge Christina A. Snyder a renversé cette décision. À ses yeux, le morceau de la chanson qui aurait été plagié n’est pas suffisamment caractéristique pour être protégé par le droit d’auteur.

Il est indiscutable dans cette affaire [...]  que l’ostinato de huit notes de musique de Joyful Noise ne constitue pas une combinaison particulièrement unique ou rare, a-t-elle écrit dans son jugement.

Katy Perry et les autres personnes ayant contribué à la création de Dark Horse affirment toutes qu’elles n’avaient jamais entendu Joyful Noise avant de composer ce succès de la chanteuse pop américaine.

L’avocat de Marcus Gray a annoncé son intention de faire appel afin de revenir au verdict d’août dernier.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !