•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sony dévoile tous les détails techniques de la PlayStation 5

Un gros plan d'une manette de PlayStation 4.

On ne sait toujours pas de quoi auront l'air la PlayStation 5 et sa manette.

Photo : Getty Images / Savusia Konstantin

Radio-Canada

Deux jours après que son rival Microsoft a levé le voile sur sa console de prochaine génération, Sony a dévoilé tous les détails techniques de la PlayStation 5 (PS5), dont la sortie est prévue pour la fin de l’année.

Les informations ont été présentées dans une vidéo de plus d’une cinquantaine de minutes, mettant en vedette Mark Cerny, l’architecte en chef de la PlayStation 5. Cette vidéo devait originalement être présentée à la Game Developers Conference (GDC), un rassemblement annuel de développeurs de jeux vidéo qui a été annulé en raison de la pandémie de COVID-19, et ça paraissait.

C'est que les détails dévoilés étaient très techniques, et, contrairement à Microsoft, Sony n’a toujours pas montré de quoi auraient l’air sa prochaine machine et sa manette. Cela a suscité un grand nombre de commentaires négatifs de la part des internautes lors des diffusions en direct de la vidéo.

Mark Cerny a énormément mis l’accent sur le disque dur SSD de la PlayStation 5 qui, comme celui de la Xbox Series X, devrait éliminer une bonne partie du temps de chargement des jeux et permettre d’importer plus rapidement des textures et d’autres aspects des mondes virtuels. Cela devrait mener à la création de mondes plus détaillés et complexes.

Une autre caractéristique technique importante de la PS5 est la technologie de traçage de rayons en temps réel (ray tracing) DirectX, un procédé graphique complexe qui permet d’obtenir des rendus lumineux et sonores ultraréalistes.

L’architecte en chef de la PlayStation 5 a aussi confirmé qu’une centaine de jeux parmi les plus populaires de la PlayStation 4 fonctionneront avec la nouvelle console dès son lancement, mais qu’elle ne sera pas entièrement rétrocompatible. Plus de jeux seront ajoutés à la liste des titres rétrocompatibles au fil du temps, mais ils devront chacun être adaptés pour l’architecture de la PS5.

À titre comparatif, Microsoft a confirmé lundi que des milliers de jeux de la Xbox One, de la Xbox 360 et de la Xbox originale fonctionneront avec la Xbox Series X.

Spatialisation sonore

La PS5 livrera une expérience sonore hors du commun grâce à des fonctionnalités de son 3D, qui devraient, selon Mark Cerny, permettre aux développeurs de bâtir de « nouveaux rêves » sur la nouvelle console.

Le but est d’offrir la création d’ambiances sonores les plus immersives possible pour que les joueuses et joueurs aient l’impression d’être « entrés dans la matrice » en jouant avec un casque, selon l’architecte en chef de la PS5.

Sans plus tarder, voici l’ensemble des spécificités techniques de la PlayStation 5 :

CPU : 8 cœurs Zen 2 à 3,5 GHz (fréquence variable)
GPU : 10,28 TFLOPs, 36 CUs à 2,23 GHz (fréquence variable)
Architecture du GPU : Custom RDNA 2
Mémoire vive : 16 Go GDDR6/256-bit
Bande passante de la mémoire : 448 Go/s
Stockage interne : disque dur SSD de 825 Go
Opérations d’entrée et de sortie par seconde : 5,5 Go/s (direct), 8-9 Go/s (compressé)
Stockage supplémentaire : fente pour NVMe SSD
Stockage externe : support pour un disque dur USB
Lecteur optique : lecteur Blu-ray 4K UHD

Sur papier, la console semble légèrement moins puissante que la Xbox Series X, mais nul ne connaît encore la performance des deux consoles dans le monde réel.

Sony n’a pas encore laissé savoir quand elle dévoilera d’autres détails au sujet de la PS5.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !