•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'entreprise Bonterra suspend ses forages

Un site de forage minier avec le logo de Bonterra ressources inc.

Le site du projet Gladiator, de ressources Bonterra

Photo : Facebook/Bonterra ressources inc.

Le coronavirus commence à avoir des impacts économiques bien réels dans la région. L'entreprise minière Bonterra, qui possède des bureaux à Val-d'Or, annonce la suspension de ses travaux de forage dans ses trois camps miniers.

Le premier des trois, Moroy, est situé à proximité de l'ancienne mine Bachelor à Desmaraisville. Les deux autres, Gladiator et Barry, sont situés à 110 kilomètres à l'est de Lebel-sur-Quévillon.

Bonterra prévoit que la suspension durera au moins trois semaines. On va suivre l'actualité, on va suivre l'évolution des choses, car ça change vite et on va suivre les directives du gouvernement , assure le vice-président aux opérations de Bonterra, Pascal Hamelin.

Nous on gère des campements. C'est dur de dire ce que les gens font dans leurs sept jours de congé. On ne sait pas qui ils côtoient, on ne sait rien, alors avant de contaminer un site, on a pris des précautions, parce qu'en ce moment, nos sites ne sont pas contaminés.

Environ 25 employés contractuels voient leur contrat être mis sur la glace temporairement en raison de l'épidémie de la maladie COVID-19.

Les employés de Bonterra, environ 40, feront du télétravail jusqu'à la reprise, explique M. Hamelin. Dans les trois campements, les gens sont logés et nourris sur place et il y a du mouvement de personnel. Ça devenait difficile à gérer avec la pandémie qui est à nos portes. Il fallait prendre des précautions et il fallait fermer le campement, réitère-t-il.

Le trois quarts des gens embauchés par Bonterra, qu'ils soient contractuels ou permanents, proviennent de l'Abitibi-Témiscamingue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !