•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan dénombre désormais 16 cas et déclare l'état d'urgence

Saqib Shahab qui s'adresse aux médias.

Le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, Saqib Shahab, s'est adressé aux médias, lors d'une conférence de presse à Regina.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Saskatchewan déclare à son tour l’état d’urgence sanitaire après que huit nouveaux cas présumés de la COVID-19 ont été répertoriés dans la province, mercredi.

Une telle démarche permet à la province de s’attribuer davantage de pouvoirs pour lutter contre la pandémie de COVID-19, comme la surveillance des déplacements d’une communauté à une autre, par exemple.

« Nous déclarons l’état d’urgence pour faire face à cette pandémie. C’est une responsabilité que nous prenons très au sérieux. »

— Une citation de  Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

Le gouvernement de la Saskatchewan a également décidé, après des consultations avec le médecin hygiéniste en chef de la province, Dr Saqib Shahab, de mettre en place dès mercredi une série de nouvelles mesures pour réduire le risque de propagation de COVID-19.

Ces dernières comprennent notamment :

  • L’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes;

  • Tous les restaurants, les bars et les lieux d’événements comme des salles de spectacles doivent limiter leur nombre de places assises à 50 % de leur capacité d’accueil ou à un maximum de 50 personnes. Dans tous les cas, une distance d’un à deux mètres doit être respectée entre les clients. La mesure ne s’applique pas aux épiceries, aux pharmacies et aux stations-service;

  • Tous les gymnases, les centres d’entraînements, les casinos, les salles de bingo doivent fermer jusqu’à nouvel ordre, sans exception;

De plus, la province permet aux sociétés de la couronne de reporter le paiement des factures des résidents saskatchewanais dont la capacité de payer est affectée par les mesures.

Tous les ministères et toutes les sociétés d’État mettront également en oeuvre une politique de télétravail à compter du lundi 23 mars prochain.

Après l’annonce du gouvernement, la Ville de Saskatoon a décidé de fermer les espaces ouverts au public, comme la mairie. Le conseil municipal prévoit une rencontre jeudi au sujet du coronavirus. Plus tôt cette semaine, la Ville de Regina a aussi pris des mesures.

Du côté des services de santé

L'Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) suspend toutes les chirurgies et diagnostics non urgents à compter du 23 mars afin d’endiguer la propagation du coronavirus.

L’Autorité de la santé s'assure par ailleurs que toutes les régions ont ce dont elles ont besoin et évalue le nombre de lits qui seront nécessaires en plus des 100 lits actuellement disponibles dans les urgences en Saskatchewan.

En ce qui concerne les tests de dépistage de la COVID-19, la Autorité de la santé de la Saskatchewan estime avoir assez de ressources pour soutenir le rythme actuel. Jusqu'à présent, environ 2000 tests ont été réalisés dans la province, déclare la Dr. Julie Kryzanowski.

L’ouverture des sites de dépistage pour les zones rurales du nord est prévue dans quelques jours selon Derek Miller, directeur du Centre des opérations d’urgence de l’Autorité sanitaire.

Mardi, le nombre de lignes disponibles a aussi été augmenté à 500 sur la ligne téléphonique 811.

Huit nouveaux cas présumés de la COVID-19

Par ailleurs, Dr Saqib Shahab a révélé que huit nouveaux cas présumés de la COVID-19 ont été recensés à travers la province mercredi.

Du lot, trois personnes ont été testées à Regina, trois autres à Saskatoon et une autre à Moose Jaw. La dernière personne a été testée à la suite d’un contact avec une personne présumée infectée, dans le nord de la province.

« Nous avons un cas qui ne serait pas lié à un voyage, ce qui pourrait nous indiquer une transmission communautaire. »

— Une citation de  Dr Saqib Shahab, médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan

Ces nouvelles informations portent ainsi le nombre de cas présumés à 14 en Saskatchewan, alors que deux autres cas ont aussi été confirmés par le laboratoire national de l’Agence de la santé publique du Canada à Winnipeg.

De ces 16 personnes, 15 d’entre elles sont en isolement à la maison, alors qu’une autre est à l’hôpital pour des raisons qui ne sont toutefois pas liées au coronavirus.

Pour déterminer si vous devez être testé pour la COVID-19, le gouvernement de la Saskatchewan propose cet outil d'autoévaluation. Cliquez ici (Nouvelle fenêtre) pour suivre les indications [en anglais].

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !