•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba retarde son rapport sur l’éducation à cause de la COVID-19

Le ministre de l'Éducation, Kelvin Goertzen, en conférence de presse.

Le ministre de l'Éducation, Kelvin Goertzen.

Photo : Radio-Canada / Gavin Boutroy

La Presse canadienne

La province du Manitoba retarde d’un an des réformes contenues dans son rapport sur l’éducation de la maternelle à la 12e année en raison de la pandémie de la COVID-19.

Le ministre de l’Éducation Kelvin Goertzen devait publier le rapport à la fin mars, mais il affirme que la publication sera remise à plus tard, et que les changements importants au système d'éducation n’auront pas lieu avant l’été 2021.

Selon le ministre, il serait difficile de mettre en œuvre ces recommandations alors que règne l’incertitude.

Bien que c'était l’intention du gouvernement de publier le rapport à la fin mars, nous avons décidé de retarder sa publication à cause de la pandémie de la COVID-19. Les enseignants et les autres employés du secteur de l’éducation doivent pouvoir se concentrer sur les besoins des élèves, a indiqué Kelvin Goertzen sur Twitter mercredi.

La révision de l’éducation au Manitoba a démarré l’an dernier, et vise à établir des manières d’améliorer l’alphabétisation, le taux de diplomation et les notes des élèves. Elle examine aussi la gouvernance de l’éducation, et le ministre a fait allusion à une réduction du nombre de divisions scolaires.

Le principal consultant dans ce dossier, Avis Glaze, a produit un rapport pour le gouvernement de la Nouvelle-Écosse qui a mené la province à remplacer les commissions scolaires anglophones élues par un conseil consultatif de 15 personnes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !