•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

État d'urgence sanitaire à T.-N.-L. : lourdes sanctions pour les fautifs

John Haggie et Janice Fitzgerald assis à une table.

Le ministre de la Santé et la médecin-hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : CBC / Ted Dillon

Le ministre provincial de la Santé, John Haggie, décrète l’état d’urgence sanitaire et met en garde les résidents sur le degré de sévérité de cette mesure, qui accorde plus de pouvoir au gouvernement dans l’application des règles qu’il ordonne.

Nous avons l’une des mesures les plus sévères du Canada actuellement.

John Haggie, ministre de la Santé de Terre-Neuve-et-Labrador

Le gouvernement annonce qu'il infligera des amendes de 500 à 2500 $ aux personnes qui refusent de suivre les ordres d'isolement ou de distanciation sociale, explique le ministre Haggie. Les fautifs seraient même passibles d’une peine d’emprisonnement pouvant atteindre six mois, ajoute-t-il.

Consultez notre dossier : Tout sur la COVID-19 en Atlantique

Les amendes infligées aux entreprises peuvent quant à elles atteindre 50 000 $.

Dans le cadre de cette mesure qui sera révisée toutes les deux semaines, les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits. De plus, gyms, bars, cinémas, salles de spectacle et arénas doivent fermer.

Les restaurants peuvent continuer à offrir des services de livraison ou pour emporter. Ils peuvent aussi réduire leur clientèle à 50 % de leur capacité.

Le gouvernement rappelle que tous les voyageurs rentrant d’un séjour à l’étranger, y compris les États-Unis, doivent s’isoler pour une période de 14 jours.

Jusqu'à présent, 590 personnes ont été testées et 587 tests se sont révélés négatifs. Les trois tests positifs doivent toujours être confirmés au Laboratoire national de microbiologie à Winnipeg.

Le ministre de la Santé reste sur ses gardes.

Nous avons toujours trois cas présumés, mais il serait improbable, voire miraculeux si nous n’en avons pas davantage.

John Haggie, ministre de la Santé

Terre-Neuve-et-Labrador est la deuxième province atlantique à déclarer l’état d’urgence, après l’Île-du-Prince-Édouard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !