•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coup de grisou en Sibérie: 47 morts

Le bilan de l'explosion survenue samedi matin dans une mine de Kemerovo, en Sibérie, est passé de 45 morts et deux disparus à 47 morts. Mardi est décrété jour de deuil dans la région.

Quarante-sept mineurs ont péri à la suite d'un coup de grisou survenu samedi dans la mine de Taïjina, en Sibérie. Le dernier bilan en date faisait état de 45 morts et deux disparus.

C'est une forte concentration de méthane qui aurait provoqué l'explosion. Elle a déclenché un incendie dans la mine et a provoqué des effondrements à plusieurs endroits. Une enquête pour négligence a été ouverte.

Les enterrements de 11 mineurs doivent avoir lieu mardi, décrété jour de deuil dans la région de Kemerovo, frappée par le dernier drame d'une industrie minière russe en mauvais état.

Un lourd bilan

Les accidents dans les mines russes sont fréquents, souvent en raison d'un entretien déficient des galeries.

En octobre dernier, l'inondation d'une mine, dans le sud-ouest du pays, avait piégé 71 mineurs sous terre. Seuls deux d'entre eux ont pu être sauvés. Les opérations de sauvetage avaient tenu le pays en haleine pendant plusieurs jours.

Le même mois, cinq mineurs sont morts à la suite d'une violente explosion de méthane dans une mine, dans l'Extrême-Orient russe. Et en janvier, cinq mineurs ont trouvé la mort à la suite d'un incendie dans une mine de la région de Kemerovo. C'est dans cette même région que s'est produite l'explosion de cette fin de semaine.

Aucun thème sélectionné