•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des artistes gardent leurs distances et diffusent leur travail en ligne

L'artiste Bridget Moser accroupie au sol, vêtue d'un juste au corps qui représente la structure musculaire humaine.

C'est la première fois que l'artiste Bridget Moser expose son travail en solo dans un grand musée.

Photo : Bridget Moser

Raphaële Frigon

Malgré la pandémie de la COVID-19, certains artistes parviennent à présenter leur travail de toutes sortes de façons. Ponteix, Natural Sympathies et Bridget Mosers proposent tous des performances en ligne.

Après avoir été déçu de l’annulation de leur performance au Junofest, le groupe fransaskois Ponteix présentait hier une performance audiovisuelle en collaboration avec l’artiste Sckuse. La perfomance est disponible sur la page Facebook du groupe.

Pour Mario Lepage, un des musicien du groupe, le fait de proposer des contenus en ligne est une façon de se protéger : la performance audiovisuelle, c'est pour encourager les gens à consommer la culture de manière sécuritaire. On doit se mettre tous ensemble pour combattre le virus qui est dans notre pays, et il n'y a rien de mieux que de le faire avec de la musique.

Du côté du groupe synth-pop Natural Sympathies de Regina, ils offrent sur les médias sociaux une vidéo de la chanson High Road enregistrée en direct. La chanteuse Amber Goodwin dit vouloir offrir cette chanson aux gens qui sont en isolement comme elle et qui cherchent à lutter contre l'ennui.

J'ai cette vidéo que les gens qui me suivent vont peut-être aimer, elle est particulièrement intéressante, car beaucoup de concerts ont été annulés. C'est une vidéo de concert, donc tous ceux qui aiment la musique en direct pourront en profiter.

Amber Goodwin

À Saskatoon, le musée Remai Modern devait accueillir l’artiste Bridget Moser du 17 mars au 7 juin. Le musée ayant fermé ses portes, le travail vidéo de l’artiste est maintenant disponible sur le site web du musée. L’œuvre humoristique et irrévérencieuse de l’artiste porte sur la condition humaine.

Le commissaire Troy Gronsdahl du Remai Modern affirme que cette œuvre répond aux circonstances actuelles : il y a des éléments dans cette vidéo qui résonnent vraiment avec les angoisses du moment, c'est l'une des forces de Bridget, elle est sensible à ces tensions qui se cachent sous le vernis des apparences. L’artiste a aussi organisé une visite guidée de son l'exposition en direct sur son Instagram.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Arts de la scène