•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fini l’argent comptant à la SAQ et à la SQDC

En conférence de presse, le premier ministre a demandé aux commerces d'éviter l'argent comptant.

Un homme procède à un achat avec une carte de crédit.

La SAQ et la SQDC suivent les directives d'autres commerces qui ont aussi décidé de ne plus accepter l'argent comptant.

Photo : iStock

La Société des alcools du Québec (SAQ) reste ouverte, tout comme la Société québécoise du cannabis (SQDC). Par contre, il n’est plus possible de payer avec de l’argent comptant au moment d’acheter vin, spiritueux, bières et cannabis.

Les spéculations étaient nombreuses sur les réseaux sociaux cette semaine. La SAQ fermera-t-elle, ne fermera-t-elle pas? Et la SQDC, elle?

Pour le moment, les boutiques du Québec continueront d'accueillir les clients. Or, les mesures seront renforcées et les heures d’ouverture réduites, à la SAQ notamment.

Plusieurs succursales seront ouvertes de 10 h à 18 h la plupart des jours, sauf les magasins qui avaient un horaire différent, par exemple, ceux qui ouvrent à 11 h.

Des employés vont aussi s’assurer que les magasins ne soient pas bondés.

L'affiche dit "Par mesure d'hygiène préventive, nous acceptons seulement le paiement par carte (débit ou crédit). Nous vous remercions de votre collaboration."

Le message affiché dans les SAQ.

Photo : Radio-Canada

Mercredi, la SAQ disait que les employés devaient limiter au maximum la manipulation d’argent. Moins de 24 heures plus tard, l’argent prend le bord pour faire place aux cartes bancaires.

Les autres gestes préventifs devant la pandémie mondiale du coronavirus restent les mêmes. Ce sont les clients qui doivent manipuler leur carte bancaire et la carte Inspire, leur téléphone intelligent, etc.

La SQDC précise même que seule la vérification visuelle des cartes d’identité est autorisée.

Jeudi après-midi, lors d'une conférence de presse, le premier ministre François Legault a demandé aux commerces de prioriser l'utilisation des cartes de débit et de crédit.

Un homme ayant remonté son chandail pour se cacher le visage attend devant une succursale de la Société québécoise du cannabis.

La SQDC précise que seule la vérification visuelle des cartes d’identité est autorisée.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Les deux sociétés continuent de demander aux clients de ne pas se présenter en magasin s’ils sont grippés ou s’ils ont des symptômes qui ressemblent à ceux de la grippe.

Voici la liste des autres mesures appliquées par les employés :

  • Se laver les mains toutes les 30 minutes;

  • Nettoyer régulièrement toutes les surfaces;

  • S’assurer que l’achalandage permet de maintenir en tout temps une distance sécuritaire entre les personnes;

  • Minimiser le service de transport des achats à l’auto.

Une des récentes succursales de la SQDC à Québec en hiver.

Une des récentes succursales de la SQDC à Québec

Photo : Radio-Canada / Vincent Archambault Cantin

Avec les informations de Sébastien Bovet et d'Edith Hammond

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Commerce

Économie