•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : Transat annonce la suspension progressive de ses vols jusqu'au 30 avril

Un appareil Airbus A321 d'Air Transat.

L'entreprise a annoncé la suspension de ses vols par voie de communiqué, mercredi matin.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le transporteur aérien Transat prend acte de la décision du gouvernement canadien d'interdire l'entrée au pays des voyageurs étrangers, et annonce la suspension progressive de ses vols jusqu'au 30 avril.

Dans un communiqué, l'entreprise indique que les ventes de billets pour des vols à destination ou en provenance d'Europe et des États-Unis prennent fin immédiatement pour la plupart des destinations, et ce, jusqu'à la fin de la période de suspension.

« Des vols de rapatriement seront encore opérés au cours des deux prochaines semaines, le temps de ramener les clients de Transat dans leur pays d'origine. Afin de permettre autant de retours que possible, les ventes resteront toutefois provisoirement ouvertes dans les deux sens à partir de Montréal vers Paris et Lisbonne, et à partir de Toronto vers Londres et Lisbonne. Une date d'arrêt des opérations sera annoncée incessamment », précise la compagnie.

Les ventes sont aussi suspendues pour les billets à destination et en provenance des Caraïbes et du Mexique. De nouveau, certains vols de rapatriement auront lieu, précise le transporteur, qui invite également ses clients à suivre les recommandations du gouvernement fédéral et à remettre leur voyage à l'extérieur du pays.

En ce qui concerne les vols intérieurs, enfin, Transat demande aux voyageurs de consulter son site web pour s'assurer que le service est bel et bien offert.

La compagnie précise qu'un crédit sera offert aux voyageurs touchés par les annulations.

À lire aussi :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !